Uruapan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Uruapan
Administration
Pays Drapeau du Mexique Mexique
État État de Michoacán de Ocampo
Démographie
Population 315 350 hab. (2010)
Coordonnées 19° 25′ 16″ nord, 102° 03′ 47″ ouest

Géolocalisation sur la carte : Michoacán

Voir sur la carte administrative du Michoacán
City locator 14.svg
Uruapan

Géolocalisation sur la carte : Mexique

Voir la carte administrative du Mexique
City locator 14.svg
Uruapan

Géolocalisation sur la carte : Mexique

Voir la carte topographique du Mexique
City locator 14.svg
Uruapan

Uruapan est la seconde ville la plus peuplée de l'État de Michoacan au Mexique. Son nom officiel est Uruapan del Progreso. En 2010, sa population était de 315 350 habitants.

Toponyme[modifier | modifier le code]

Le toponyme Uruapan provient du purépecha Uruapani qui signifie à la fois « floraison » et « fructification »[1] et il peut donc se traduire par « lieu où tout fleurit »[2], ou encore « lieu où les arbres portent toujours des fruits »[3].

Climat[modifier | modifier le code]

Uruapan, comme une grande partie du centre du Michoacan, dispose d'un climat tempéré particulièrement propice à la végétation et à la culture de l'avocat.

Économie[modifier | modifier le code]

Discours du président mexicain Enrique Peña Nieto en faveur du Programme de production et d'exportation d'avocat, à Uruapan, en 2014.

Depuis la suspension, en 1997, de l'interdiction d'importer aux États-Unis des avocats mexicains, qui était en vigueur depuis 1914, et surtout depuis 2005, quand les producteurs d'avocats mexicains ont pu librement exporter à presque tous les États nord-américains (hormis la Californie, la Floride et Hawaï), toute l'année[4], Uruapan est appelée la capitale mondiale de l'avocat car elle a longtemps été la commune qui produisait la part la plus importante des avocats du Michoacan[5],[6], qui produit lui-même plus des trois quarts des avocats du pays (1,477 million de tonnes sur 1,889 million de tonnes en 2016)[7] et plus d'un quart de la production mondiale (qui s'est élevée à 5,788 millions de tonnes en 2016)[8]. Ce titre honorifique traditionnel est cependant contesté par les producteurs de la commune de Tancítaro, qui déclarent produire désormais davantage d'avocats (200 000 tonnes en 2016)[9]. En 2016, les 14 300 hectares de plantations d'avocatiers d'Uruapan ont permis de commercialiser une récolte de 144 610 tonnes d'avocats[10], dont la vente est estimée à plus de 2 millions de pesos[11].

En raison de l'importance économique de la production d'avocats, surnommée l'or vert du Michoacán, les cartels de drogue mexicains ont investi le secteur, dont La Familia Michoacana, Les Chevaliers Templiers (es) et, plus récemment, Jalisco Nueva Generación (es)[12].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (es) Francisco Miranda, Uruapan, Gobierno del Estado de Michoacán, 1979, p.38.
  2. Gouvernement municipal d'Uruapan, « Conoce Uruapan », uruapan.gob.mx.
  3. Mairie d'Uruapan, « Uruapan », in Enciclopedia de los Municipios y Delegaciones de México, Centro Nacional de Desarrollo Municipal.
  4. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées BBC
  5. C'était déjà le cas en 1991 et en 1997.
  6. (es) « Uruapan de México, capital mundial del aguacate », Xinhua, 6 juin 2017.
  7. Tierra fértil, « Incrementó Michoacán 34 % producción de aguacate », 29 janvier 2018.
  8. (es) FreshPlaza, « Mercado mundial del aguacate: resultados y perspectivas », 17 avril 2018.
  9. https://www.quadratin.com.mx/sucesos/tancitaro-exporta-200-mil-toneladas-aguacate-al-ano/
  10. https://solutionsearch.org/entityform/1426
  11. (es) Cecilia Sierra, « Uruapan: capital mundial del aguacate con 60% de su población pobre », Quadratín, 17 février 2017.
  12. (es) Javier Guillenea, « Los cárteles del aguacate », Las Provincias, 7 janvier 2018.