Ipcress, danger immédiat (roman)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ipcress, danger immédiat
Auteur Len Deighton
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre Roman d'espionnage
Version originale
Langue Anglais britannique
Titre The IPCRESS File
Éditeur Hodder & Stoughton
Date de parution 1962
Version française
Traducteur Renée Tesnière
Éditeur Éditions Robert Laffont
Lieu de parution Paris
Date de parution 1965
Nombre de pages 319

Ipcress, danger immédiat (titre original : The IPCRESS File) est un roman d'espionnage britannique de Len Deighton, paru en 1962.

Résumé[modifier | modifier le code]

Le protagoniste est anonyme. Au début du roman, le récit révèle qu'il a travaillé pour le renseignement militaire pendant trois ans avant d'entrer à son agence actuelle, le WOOC(P), comme simple employé civil. WOOC(P) est décrit l'une des plus petites et des plus capitales cellules des services du renseignement britannique. Il est également précisé que le héros est né à Burnley, dans le comté du Lancashire, en 1922 ou 1923 : il a donc environ 40 ans.

Au WOOC(P), le héros sans nom semble détenir une grande autonomie. Il paraît néanmoins souffrir de paranoïa, car il tient à sa portée un « paquet d'évasion » qui contient de l'argent, un faux passeport et d'autres documents qui lui seraient utiles pour lui permettre de se déplacer rapidement et de prendre une nouvelle identité. Une fois par semaine, il ramasse le paquet dans un magasin londonien pour le réexpédier dans une nouvelle enveloppe à cette même adresse. Ce bizarre personnage est également un gastronome qui aime faire bonne chère.

Peu à peu, il devient évident que le héros n'est pas qu'un simple employé civil, mais un agent du contre-espionnage et qu'il a maille à partir avec la bureaucratie de sa propre agence. En parallèle, il est bientôt chargé d'enquêter sur l'enlèvement et le lavage de cerveau de scientifiques britanniques.

Honneurs[modifier | modifier le code]

Ipcress, danger immédiat occupe la 9e place au classement des cent meilleurs romans policiers de tous les temps établi par la Crime Writers' Association en 1990.

Ipcress, danger immédiat occupe également la 43e place au classement des cent meilleurs livres policiers de tous les temps établi par en 1995 l'association des Mystery Writers of America.

Éditions françaises[modifier | modifier le code]

  • Traduction de Renée Tesnière, Paris, éditions Robert Laffont, 1965 ; réédition, LGF, Le Livre de poche. Policier no 2202, 1967 ; réédition, Paris, UGE, 10/18. Domaine étranger no 1957, 1988 (ISBN 2-264-01157-2)

Adaptation[modifier | modifier le code]