Interfixe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Sur les autres projets Wikimedia :

En linguistique, un interfixe est un type d'affixe dépourvu de contenu sémantique qui s'intercale entre deux morphèmes.

Il se distingue d'un :

  • infixe, qui s'intercale à l'intérieur d'un même morphème
  • suffixe, qui possède généralement un contenu sémantique interagissant avec celui du thème morphologique qui le précède et après lequel il s'attache.

Exemple d'interfixes en français : fermeture, obscurantisme, puisatier, sauvetage, tournicoter. (Roché 2005)

L'interfixe intervient notamment dans la formation des mots composés de certaines langues :

  • en allemand : Arbeitszimmer « cabinet de travail, bureau » (à comparer à Arbeitgeber « employeur » ou Schlafzimmer « chambre à coucher », sans interfixe)
  • en suédois : kvinnoarbete « travail des femmes ».

Des éléments comparables se retrouvent en français dans la dérivation savante par composition de racines grecques et latines : altimètre, chimiothérapie.

Les langues romanes font souvent usage d'interfixes dans la formation des diminutifs, par exemple :

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Marianne Kilani-Schoch, Wolfgang U. Dressler, Morphologie naturelle et flexion du verbe français , G. Narr, Tübingen, 2005, 243 p. (ISBN 3-8233-6161-9) [lire en ligne (page consultée le 15/12/2008)]
  • Michel Roché, « Interfixe et suffixation décalée dans les langues romanes » dans Teddy Arnavielle (dir.), Langues, histoires et usages dans l'aire méditerranéenne, L'Harmattan coll. « Langue et parole », Paris, 2005, 340 p. (ISBN 2-7475-9056-9) [lire en ligne (page consultée le 15/12/2008)], p 71-87

Article connexe[modifier | modifier le code]