Instytut Pamięci Narodowej

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Archives de l'institut à Varsovie.

L'Institut de la mémoire nationale - Commission de poursuite des crimes contre la nation polonaise, en polonais Instytut Pamięci Narodowej - Komisja Ścigania Zbrodni przeciwko Narodowi Polskiemu ou IPN, est une institution polonaise créée par une loi du .

Son principal objectif est d'enquêter sur les crimes nazis et communistes, de conserver la documentation à leur sujet, de fournir cette documentation au public, de poursuivre en justice ceux qui ont commis ces crimes et d'éduquer le public à ce sujet. Le principal effort de l'Institut porte sur les crimes commis par les autorités communistes de la Pologne avant 1989.

Dans le cadre de la décommunisation prônée par les autorités polonaises, une loi dite de « lustration » entre en vigueur le 15 mars 2007. Tous les hauts fonctionnaires, les professeurs, les avocats, les directeurs d’école et les journalistes nés avant août 1972 doivent remplir un formulaire et répondre à la question : « Avez-vous collaboré secrètement et consciemment avec les anciens services de sécurité communistes ? ». Le formulaire est ensuite remis à l'Institut de la mémoire qui se charge de vérifier le passé de ces personnes. En cas de collaboration avec les services communistes, les personnes qui travaillent dans un service public seront automatiquement licenciés. Ceux qui refuseront de répondre, ou dont il sera prouvé qu’ils ont menti, risquent une interdiction d’exercer leur profession pendant dix ans[1].

Les présidents de l'IPN sont élus pour cinq ans par le Sejm, la Diète polonaise (avec une majorité d'au moins 60 % des voix et approbation éventuelle du Sénat sur demande d'un collège de l'IPN)

L'Institut de la Mémoire Nationale comprend également un Conseil de l'IPN composé de 9 membres, deux nommés par le président de la République de Pologne, cinq nommés par la Sejm et deux nommés par le Sénat de la République de Pologne. Le Conseil de l'IPN est actuellement composé de :

L'IPN est divisé en :

  • Commission principale pour la poursuite des crimes contre la Nation polonaise (Główna Komisja Ścigania Zbrodni Przeciwko Narodowi Polskiemu )
  • Bureau de la mise à disposition et d'archivage des documents (Biuro Udostępniania i Archiwizacji Dokumentów)
  • Bureau de l'éducation publique (Biuro Edukacji Publicznej)
  • Bureau de lustration (Biuro Lustacja)
  • Agences locales à Białystok, Cracovie, Gdańsk, Katowice, Łódź, Lublin, Poznań, Rzeszów, Szczecin, Varsovie et Wrocław.

L'un des procès les plus connus intentés par l'IPN concerne le massacre de Jedwabne.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ignacio Ramonet, « Pologne parano », Le Monde diplomatique,‎ (lire en ligne)
  2. http://www.ipn.gov.pl/portal/pl/877/9475/Dr_Lukasz_Kaminski.html

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :