Inmos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Inmos

Création 1978
Disparition Voir et modifier les données sur Wikidata
Fondateurs Iann Barron
Forme juridique Société par actionsVoir et modifier les données sur Wikidata
Siège social BristolVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité Électronique
Société mère STMicroelectronics (United Kingdom) (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web www.inmos.comVoir et modifier les données sur Wikidata

Inmos est une société britannique à l'origine des microprocesseurs Transputer, qui a été racheté par SGS-Thomson en 1989 et forme aujourd'hui une partie de STMicroelectronics.

Histoire[modifier | modifier le code]

Inmos a été créée en 1978 à Bristol, Royaume-Uni, par Iann Barron, pour lancer les microprocesseurs Transputer destinés à la fabrication de réseaux de processeurs massivement parallèles. Elle a rapidement investi dans une usine à Colorado Springs. Placée aussi sur des activités à moins forte valeur ajoutée, elle a un temps réussi à contrôler 60 % du marché des mémoires SRAM.

Les microprocesseurs Transputer seront eux basés sur un principe novateur : chaque processeur est relié au réseau constitué par l'ensemble des processeurs via des liens série rapides.

Dans le cadre des privatisations sous Margaret Thatcher, la société est vendue en 1984 à Thorn EMI pour 191 millions de livres sterling, alors qu'elle avait reçu plus de 220 millions de livres sterling du gouvernement en subvention. Cinq ans plus tard, Thorn EMI la revend au français Thomson.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Arthur Trew and Greg Wilson (eds.) (1991). Past, Present, Parallel: A Survey of Available Parallel Computing Systems. New York: Springer-Verlag (ISBN 0-387-19664-1)
  • Mick McClean and Tom Rowland (1986). The Inmos Saga. Quorum Books (ISBN 978-0-89930-165-5)

Notes et références[modifier | modifier le code]