Ingénieurs sans frontières (Cameroun)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ingénieurs sans frontières
Situation
Région Centre
Création 2003
Type Association à but non lucratif
Siège Yaoundé, Drapeau du Cameroun Cameroun
Organisation
Organisations affiliées Engineers Without Borders International

Ingénieurs sans frontières (ISF) Cameroun est une association à but non lucratif fondée en 2003[1] au Cameroun. Association d'appui au développement, Ingénieurs sans frontières - Cameroun a pour mission de promouvoir le développement humain à travers l'accès à la technologie, le partage des informations et expériences techniques, la mise en œuvre de projets d’ingénierie respectant l’environnement, économiquement durables et socialement adaptés, et le développement de partenariats et de synergies dans le domaine de l'ingénierie[2].

Historique[modifier | modifier le code]

Créée en 2003, Ingénieurs sans frontières (Cameroun) regroupe une centaine de membres et sympathisants issus de différentes écoles d’ingénierie du Cameroun[1].

Depuis sa création, l'association a été dirigée par:

  • 2003: Emilienne Lionelle Ngo Samnick[3]
  • 2006: Élisabeth Basemeg Kihel [4]
  • 2009: Dénis Sie Mahonghol
  • 2015: Jean Merlin Etobe [5]

Actions[modifier | modifier le code]

Membre du réseau Engineers Without Borders International (en), ISF Cameroun mène ses actions dans les domaines de la gestion des savoirs, du développement local, de la gestion des ressources naturelles, et de l’information et la communication pour le développement.

  • En 2005, ISF Cameroun organise une campagne sur l'entrepreneuriat des jeunes ruraux du Cameroun[6] et coordonne la mobilisation de la jeunesse camerounaise pour le Sommet mondial pour la Société de l'information[7].
  • En 2009, une étude scientifique menée par ISF Cameroun sur la vulgarisation de la construction des biodigesteurs pour produire du gaz domestique et du compost organique sur les fermes familiales est primée par un consortium d'institutions internationales (ATPS, CTA, AGRA, FARA, NEPAD et RUFORUM)[8].
  • Depuis 2011, elle développe une activité éditoriale et organise des formations et des missions d’assistance technique[1]. Plusieurs guides pratiques telles que celle sur le bananier plantain[9] ou le rotin sont citées dans le cadre des recherches scientifiques.
  • En 2015, ISF Cameroun lance le concours national d’excellence « graines d’ingénierie »[1],[10]. La même année, ISF Cameroun, noue un partenariat avec Ingénieurs sans frontières France pour réfléchir sur « l'évolution des métiers des agronomes du conseil vers l'accompagnement »[11] et anime les débats du Festival Alimenterre 2015[12].
  • En 2017, EWB Sweeden avec l'appui d'ISF Cameroun lance l'initiative "Computers for Schools" (Ordinateurs pour les écoles) en faveur des écoles pilotes de Bandja et Tatum au Cameroun[13].

Temps forts[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e « ISF Cameroun:éditeur multiforme », sur Spore (consulté le 27 mai 2016)
  2. « Ingénieurs sans frontières - Cameroun », sur Wikia (consulté le 27 mai 2016)
  3. « Helping the world communicate, World Summit on the Information Society », sur Union internationale des télécommunications (UIT) (consulté le 27 mai 2015), p. 147
  4. « Actes ASAP 2006 », sur Association des ingénieurs diplômés de l’École polytechnique de Yaoundé (consulté le 27 mai 2016)
  5. « Au Cameroun, les agriculteurs font de la résilience », sur Altermondes (consulté le 27 mai 2016)
  6. « Campagne sur l'entreprenariat des jeunes ruraux du Cameroun », sur Panapresse (consulté le 27 mai 2016)
  7. « Engagement de la jeunesse pour le SMSI », sur TIG (consulté le 27 mai 2016)
  8. (en) E. Lionelle Ngo-Samnick, E. Basemeg Kihel et Marthe E. Eone, « Extension of biodigester construction to produce domestic gas and organic compost on family farms. », Agricultural Innovations for Sustainable Development, African Technology Policy Studies Network, vol. 1 #1. p. 71-77.,‎ , p. 125 (lire en ligne)
  9. (en) Guy Blomme, Piet van Asten et Bernard Vanlauwe, Banana Systems in the Humid Highlands of Sub-Saharan Africa: Enhancing Resilience and Productivity, Oxfordshire, Grande Bretagne, CABI, , 268 p.
  10. Chamberline Moko, « Un concours pour primer les meilleurs projets des élèves ingénieurs », sur newsducamer.com, (consulté le 26 décembre 2016)
  11. « L'Accompagnement, une posture citoyenne de l'ingénieur », sur ISF France (consulté le 27 mai 2016)
  12. « Portrait Jean Merlin Etobe », sur Festival Alimenterre (consulté le 27 mai 2016)
  13. (en) « Computers for Schools, Bandja & Tatum », sur ingenjorerutangranser.se (consulté le 10 mars 2017)
  14. « Pro-Agro en français », sur CTA Éditions (consulté le 27 mai 2016)
  15. « Pro-Agro in English », sur CTA Editions (consulté le 27 mai 2016)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

ISF Cameroun publie une gamme d'ouvrages en ligne et publications imprimées, incluant :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]