Ilankai Tamil Arasu Kachchi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ilankai Tamil Arasu Kachchi (ITAK)
tamoul : இலங்கைத் தமிழரசுக் கட்சி
cingalais :  ඉලංගෙයි තමිළ් අරසු කච්චි
anglais : Federal Party of Sri Lanka
Image illustrative de l’article Ilankai Tamil Arasu Kachchi
Logotype officiel.
Présentation
Leader & Président Mavai Senathirajah
Fondation
Scission de All Ceylon Tamil Congress
Siège 30, Martin Road, Jaffna
Député-Secrétaire général K. Thurairetnasingam
Fondateur(s) S. J. V. Chelvanayakam,
C. Vanniasingam,
E. M. V. Naganathan
Vice Président Sénior P. Selvarasa MP,
Prof. S. Sittampalam
Idéologie Nationalisme Tamoul, Fédéralisme
Représentation
Députés
16 / 225

L'Ilankai Tamil Arasu Kachchi, (tamoul : இலங்கைத் தமிழரசுக் கட்சி, cingalais : ඉලංගෙයි තමිළ් අරසු කච්චි), ou ITAK, est un parti politique srilankais tamoul, qui a pour objectif d'avoir un système fédéral au Sri Lanka, avec un État fédéral cingalais et un État fédéral tamoul.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1944, le All Ceylon Tamil Congress est créé et est le premier parti politique tamoul du Sri Lanka.

En 1949, en raison de la coopération de l'ACTC avec le United National Party, qui est le parti de droite conservateur cingalaise, le parti ACTC se sépare en 2, avec la création du Ilankai Tamil Arasu Kachchi, par S. J. V. Chelvanayakam. Le nouveau parti a pour but de créer un État fédéral basé sur le système indien, mais ne prône pas la séparation du Tamil Eelam en un État distinct.

En 1956, l'ACTC est discrédité pour être l'alliée de l'UNP au moment du vote de la loi Sinhala Only Act, qui prône la langue cingalaise comme seule langue officielle du pays. Le parti Fédéraliste devient alors le principal parti tamoul.

En 1972, l'ACTC et le ITAK forment le Front uni tamoul, qui deviendra plus tard le Tamil United Liberation Front en 1976. Ce front uni va réussir l'exploit de finir 2e aux élections législatives de 1977, ce qui engendra directement par la suite les massacre anti-tamoul de 1977. Une étape importante au début de la guerre civile.

Entre 1977 et 2004, le parti fédéraliste n'existait plus et les politiciens étaient tous dans l'alliance TULF

En 2001, les TULF formera une nouvelle alliance politique, la Tamil National Alliance (TNA), avec d'autres partis tamouls modérés, en cherchant à regrouper le plus de monde possible.

En 2004, la conséquence d'avoir rassemblé le plus de monde, le groupe TULF commençait à prendre une position pro-Tigres tamouls. Le président des TULF Anandasangaree étant contre la mentalité terroriste des LTTE, et se retrouva à devoir diviser l'alliance TNA en deux, en interdisant le TNA d'utiliser le nom de TULF. Ce qui causa la résurrection du parti fédéraliste ITAK.

Depuis 2004, l'alliance TNA utilise le symbole et les couleurs du parti ITAK.

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Élections législatives[modifier | modifier le code]

Année Voix % Rang[note 1] Sièges Alliance
1952 45 311 1,95 6e
2 / 95
1956 142 758 5,39 3e
10 / 95
Mars 1960 176 444 5,80 3e
15 / 151
Juillet 1960 213 733 6,95 3e
16 / 151
1965 217 914 5,38 3e
14 / 151
1970 245 727 4,92 4e
13 / 151
1977 421 488 6,75 2e
18 / 168
Tamil United Liberation Front
1989 188 594 3,37 3e
10 / 225
Tamil United Liberation Front[note 2]
1994 132 461 1,67 5e
5 / 225
Tamil United Liberation Front[note 3]
2000 106 033 1,23 4e
5 / 225
Tamil United Liberation Front[note 4]
2001 348 164 3,89 4e
15 / 225
Tamil National Alliance[note 5]
2004 633 654 6,84 3e
22 / 225
Tamil National Alliance
2010 233 190 2,90 3e
14 / 225
Tamil National Alliance
2015 515 963 4,62 3e
16 / 225
Tamil National Alliance

Notes[modifier | modifier le code]

  1. En nombre de député élu
  2. Le parti ITAK n'existait pas entre 1977 et 2004
  3. Le parti ITAK n'existait pas entre 1977 et 2004
  4. Le parti ITAK n'existait pas entre 1977 et 2004
  5. Le parti ITAK n'existait pas entre 1977 et 2004

Références[modifier | modifier le code]