Ian Watkins (musicien)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ian Watkins et Watkins.
Ian Watkins
Description de cette image, également commentée ci-après
Watkins sur scène en 2010.
Informations générales
Nom de naissance Ian David Karslake Watkins
Naissance (40 ans)
Pontypridd (pays de Galles)
Activité principale Chanteur, compositeur, musicien, designer
Genre musical Rock alternatif, metal alternatif
Années actives 1995-2012

Ian Watkins (né le 30 juillet 1977 à Pontypridd, Pays de Galles) est un musicien britannique, fondateur et ancien chanteur du groupe de rock alternatif gallois Lostprophets. Il est condamné en 2013 à 35 ans de prison pour actes de pédophilie.

Éléments de biographie[modifier | modifier le code]

En 2009, il s'associe au DJ gallois Lucius Brave pour le lancement d'un side-project (en) de remixes appelé L'Amour La Morgue.

Condamnation pour pédophilie[modifier | modifier le code]

Le 17 décembre 2012, Ian Watkins est inculpé par le tribunal de Cardiff (Pays de Galles) pour actes pédophiles[1]. Il est aussi accusé de deux tentatives d’attouchement sur deux jeunes enfants, de possession et de distribution d’images à caractère pédopornographique et de possession d’images de pornographie animale extrême[2].

Le 1er octobre 2013, Lostprophets, le groupe fondé par Ian Watkins, se sépare après l'avoir annoncé sur leur page Facebook[3].

Le 27 novembre 2013, Ian Watkins plaide coupable, à Cardiff, pour 13 des 24 chefs d'accusations, dont deux pour tentative de viol sur enfant en bas âge et une série de viols sur des enfants[4]. Le 18 décembre 2013, il est condamné à 35 ans de prison ferme, dont 29 années de période de sûreté[5]. Deux de ses fans, l'une mère d'un enfant de onze mois qu'il avait tenté de violer devant elle, et l'autre qu'il avait encouragé à abuser de son propre enfant et à diffuser l'acte par webcam, ont été respectivement condamnées à dix-sept et quatorze ans de prison[6].

En juillet 2014 sa demande d'appel a été rejetée, le juge estimant qu'aucun fait nouveau n'était avancé. L'opération "Globe" lancée par la police anglaise en 2012, et destinée à retrouver d’éventuelles autres victimes à travers le monde, n'a pour l'instant rien donné. La juge lors de son procès ayant pris en compte dans la peine de 35 ans qu'il y avait sans doute de nombreuses victimes inconnues, aucune date de fin n'a été annoncée à cette opération qui pourrait durer plusieurs années, le temps de trouver au moins une nouvelle victime.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]