Hypocrisy Is the Greatest Luxury

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Hypocrisy Is the Greatest Luxury est un album de The Disposable Heroes of Hiphoprisy, sorti en 1992.

L'album[modifier | modifier le code]

Il est enregistré dans une décharge de voitures, près de Los Angeles[1]. Il fait partie des 1001 albums qu'il faut avoir écoutés dans sa vie.

Titres[modifier | modifier le code]

Tous les titres sont de Michael Franti et Rono Tse, sauf mentions.

  1. Satanic Reverses (4:45)
  2. Famous and Dandy (Like Amos and Andy) (6:34)
  3. Television, the Drug of the Nation (6:38)
  4. Language of Violence (6:15)
  5. The Winter of the Long Hot Summer (7:59)
  6. Hypocrisy Is the Greatest Luxury (3:47)
  7. Everyday Life Has Become a Health Risk (4:54)
    • Samples : Public Enemy : Terminator X to the Edge of Panic
  8. INS Greencard A-19 191 500 (1:36)
  9. Socio-Genetic Experiment (4:19)
  10. Music and Politics (4:01)
  11. Financial Leprosy (5:30)
  12. California Über Alles (Jello Biafra, John Greenway) (4:13)
  13. Water Pistol Man (5:55)

Musiciens[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les 1001 albums qu'il faut avoir écoutés dans sa vie, Flammarion, 2006, p.459-460