Hyperlymphocytose

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Une hyperlymphocytose, également appelée simplement lymphocytose, est une anomalie de l'hémogramme, caractérisée par un nombre trop élevé de lymphocytes, supérieur à 4 500 par mm³ chez le sujet adulte.

Chez le nouveau-né et le jeune enfant, une lymphocytose jusqu'à 8 000 lymphocytes par mm³ est physiologique, la formule leucocytaire se rapprochant des valeurs de l'adulte avec l'âge, pour devenir identique à l'adolescence.

Causes[modifier | modifier le code]

Si l’observation du frottis sanguin met en évidence des lymphocytes hyperbasophiles, le clinicien peut conclure à un syndrome mononucléosique. Sinon, l’examen clinique et/ou des examens biologiques complémentaires peuvent permettre de trouver les causes suivantes :

  • une infection virale, l’hyperlymphocytose étant alors un symptôme de la virose, très fréquente chez l’enfant ;
  • la brucellose, caractérisée à ses débuts par des symptômes grippaux ;
  • la coqueluche, qui s’accompagne de violentes quintes de toux (toux quinteuse) ;
  • une hémopathie lymphoïde de type Leucémie Lymphoïde Chronique (LLC), aux symptômes multiples.

Une hyperlymphocytose peut également trouver ses origines dans le tabagisme.