Hypericaceae

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La famille des Hypericaceae (Hypéricacées) est constituée de plantes dicotylédones. Elles étaient auparavant incluses dans les Clusiacées mais la classification phylogénétique APG II (2003), la classification phylogénétique APG III (2009) et la classification phylogénétique APG IV (2016) acceptent cette famille qui comprend environ 560 espèces réparties en 6 à 9 genres.

Ce sont des arbustes ou des plantes herbacées, à feuilles opposées simples et sans stipules, à marge entière, qui se retrouvent sur tous les continents.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom vient du genre type Hypericum qui, selon Fournier, est le nom grec de la plante composé de hypo, presque, et éreïke, Bruyère[2]. Selon Christenhusz et ses collaborateurs, Hypericum, dérivé du grec υπέρ / hyper, au-dessus, et εικών / ikon, image ou icône, fait référence au fait que l'on accrochait cette plante au-dessus d'une image dans le but d'en éloigner les mauvais esprits[3].

Classification[modifier | modifier le code]

La flore de Fournier de 1947 reconnaissait cette famille[2].

La classification classique de Cronquist (1981) inclut ces plantes dans les Clusiacées, dans l'ordre des Theales.

La classification phylogénétique APG III (2009) et la classification phylogénétique APG IV (2016) situent cette famille dans l'ordre des Malpighiales.

Liste des genres[modifier | modifier le code]

Selon Angiosperm Phylogeny Website (8 mai 2021)[4] :

Selon NCBI (11 décembre 2016)[5] :

Selon ITIS (8 mai 2021)[6] :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. BioLib, consulté le 8 mai 2021
  2. a et b Paul-Victor Fournier, Les quatre flores de la France : Corse comprise (Générale, Alpine, Méditerranéenne, Littorale), Paris, Lechevalier, , 1104 p. (ISBN 978-2-7205-0529-4), p. 453
  3. (en) Maarten J M Christenhusz, Michael F Fay et Mark W. Chase, Plants of the World : An Illustrated Encyclopedia of Vascular Plants, Chicago, The University of Chicago Press, , 792 p. (ISBN 978-0-2265-2292-0, lire en ligne), p. 313
  4. Angiosperm Phylogeny Website, consulté le 8 mai 2021
  5. NCBI, consulté le 11 décembre 2016
  6. ITIS, consulté le 8 mai 2021

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :