Hydroxyanisole butylé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir BHA.
image illustrant la chimie
Cet article est une ébauche concernant la chimie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Hydroxyanisole butylé
2-BHA et 3-BHA
2-BHA et 3-BHA
Identification
No CAS 25013-16-5 (mélange)
8003-24-5
9009-68-1
No EINECS 246-563-8
No E E320
FEMA 2183
SMILES
Propriétés chimiques
Formule brute C11H16O2  [Isomères]
Masse molaire[1] 180,2435 ± 0,0105 g/mol
C 73,3 %, H 8,95 %, O 17,75 %,
Propriétés physiques
fusion 51 °C [2]
ébullition 268 °C [2]
Précautions
SIMDUT[4]
D2A : Matière très toxique ayant d'autres effets toxiques
D2A,
Classification du CIRC
Groupe 2B : Peut-être cancérogène pour l'homme[3]
Écotoxicologie
DL50 1 100 mg·kg-1 (souris, oral) [2]
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

L’hydroxyanisole butylé ou BHA est un mélange de 2-tertiobutyl-4-hydroxyanisole (2-BHA) et de 3-tertiobutyl-4-hydroxyanisole (3-BHA) :

Le BHA est un additif alimentaire. C’est peut-être l’antioxydant synthétique le plus utilisé dans l’industrie alimentaire[5]. Très efficace pour éviter l'oxydation des graisses et huiles, surtout celles d'origine animale, il est cependant suspecté d'être cancérigène.

Il est noté E320 par l’Union européenne et se présente généralement sous la forme d’une cire blanche ou jaunâtre.

Il peut provoquer des réactions cutanées locales, ou des irritations des muqueuses (selon le répertoire d'équivalence des laboratoires Biogaran : ouvrage donné aux médecins par ce laboratoire, qui recense tous les génériques et leurs excipients à effets notoires).

Toxicologie[modifier | modifier le code]

Chez les animaux il a été trouvé :

  • des tumeurs au foie et à l’estomac
  • des lésions au foie et aux reins à forte dose
  • la masse du foie est augmentée et l’activité de plusieurs enzymes hépatiques diminuée
  • une diminution du sommeil
  • une vitesse d’apprentissage ralentie
  • des réflexes d’orientation diminués
  • un développement des organes génitaux entravé
  • des lésions au niveau de la glande thyroïde[6].

Effets cancérigènes[modifier | modifier le code]

L'Institut National de Santé des États-Unis souligne que le BHA peut être raisonnablement considéré comme ayant des effets cancérigènes sur l'homme, comme en témoignent des études réalisées sur des rats et des hamsters[7].

Effets sur l'environnement[modifier | modifier le code]

Le BHA est répertorié par l'OSPAR (Convention pour la protection du milieu marin de l'Atlantique du nord-est), comme une substance chimique préoccupante du fait de sa toxicité sur les organismes aquatiques et de son risque de bioaccumulation"[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. a, b et c (en) « Butylated hydroxyanisole » sur ChemIDplus, consulté le 12 février 2009
  3. IARC Working Group on the Evaluation of Carcinogenic Risks to Humans, « Evaluations Globales de la Cancérogénicité pour l'Homme, Groupe 2B : Peut-être cancérogènes pour l'homme », sur http://monographs.iarc.fr, CIRC,‎ (consulté le 22 août 2009)
  4. « Hydroxyanisole butylé » dans la base de données de produits chimiques Reptox de la CSST (organisme québécois responsable de la sécurité et de la santé au travail), consulté le 24 avril 2009
  5. D'après allallergy.net
  6. www.sabotage-hormonal.org/IMG/pdf/BHA-BHT.pdf
  7. Butylated Hydroxyanisole (BHA), CAS No. 25013-16-5, Report on Carcinogens, Eleventh Edition, National Institutes of Health, pdf (en anglais)
  8. «OSPAR List of Substances of Possible Concern. Fact sheet for Butylhydroxyanisol». (OSPAR, 15 avril 2002), http://www.ospar.org.