Hyde Park (Sydney)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hyde Park (homonymie).
Hyde Park
Image illustrative de l'article Hyde Park (Sydney)
Géographie
Pays Drapeau de l'Australie Australie
Subdivision administrative Nouvelle-Galles du Sud
Commune Sydney
Quartier Cité de Sydney
Superficie 16,2 hectares
Gestion
Ouverture au public Oui
Localisation
Coordonnées 33° 52′ 24″ sud, 151° 12′ 41″ est

Géolocalisation sur la carte : Sydney

(Voir situation sur carte : Sydney)
Hyde Park

Hyde Park, le plus ancien parc public en Australie, est un espace vert de 16,2 hectares (40 acres) de Sydney, Nouvelle-Galles du Sud, situé dans la cité de Sydney, près du quartier du centre d'affaires (CBD).

Hyde Park contient jardins méticuleusement entretenus et environ 580 arbres ; un mélange de Ficus microcarpa (Hills Figs en anglais), d'Arecaceae (palmiers) (palms en anglais), et d'autres variétés[1],[2].

Avenue dans Hyde Park, circa 1900.

Histoire[modifier | modifier le code]

Hyde Park a été nommé d'après l'original Hyde Park à Londres, Royaume-Uni.

Dès les premiers jours de la fondation de la colonie, la zone ouverte au sud-est de celle-ci est un lieu de prédilection pour le sport et les loisirs. Cet endroit est connu sous les noms « The Common », le « Exercising Ground », le « Cricket Ground » et « Race Course » ou l’exercice, le cricket et la course étaient pratiqués.

Le , le gouverneur Lachlan Macquarie sépare cet endroit de la zone du Domain au nord ouest, le nomme Hyde Park et le dédie comme « ...attractions et de loisirs des habitants de la ville, ainsi qu'un champ d'exercices pour les troupes ».

Monuments[modifier | modifier le code]

Liste (non exhaustive) de certains monuments :

Fontaine Archibald

La pièce maîtresse de Hyde Park est la fontaine Archibald. La fontaine a été conçue par François-Léon Sicard et donné par J.F. Archibald en 1932 qui laissa en legs les fonds nécessaires à sa construction. Archibald précisa que la fontaine devait être conçue par un artiste français, en raison de sa passion pour la culture française et aussi pour commémorer l'alliance de l'Australie avec la France durant la première Guerre mondiale[3].

ANZAC War Memorial

À l'extrémité sud du parc se trouve l'ANZAC War Memorial, mémorial de guerre complété en 1934, derrière le la « Lake of Reflections » ou « Pool of Remembrance » et les entrées à la station de métro « Museum ». Il a été érigé à la mémoire de la première Force impériale australienne, durant la Première Guerre mondiale.

Hyde Park Obelisk

Placé sur le côté ouest, (ou côté Elizabeth Street), à l'entrée de la rue Bathurst Street du parc se trouve Hyde Park Obelisk, l'obélisque de 22 mètres décoré de traits égyptiens. Il a été érigé en 1857.

Statue du capitaine James Cook

Dans le secteur nord-est, se trouve un monument dédié au capitaine Cook, qui a débarqué en Australie dans la région. La statue a été érigée afin de commémorer la découverte de Cook de la côte est de l'Australie en 1770. Le sculpteur était Thomas Woolner (17 décembre, 1825 - 7 octobre, 1892) et la statue a été coulée par Cox & Sons, à sa fonderie Thames Ditton Foundry, Surrey, en Angleterre.

Images[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Hyde Park tree plan », sur www.cityofsydney.nsw.gov.au (consulté le 20 septembre 2014)
  2. « Hyde Park », sur www.sydney.com (consulté le 20 septembre 2014)
  3. (en) Julian Bickersteth, « Museum Musings: Mr Archibald and his fountain », sur bickersteth.blogspot.com.au, (consulté le 20 septembre 2014)

Sur les autres projets Wikimedia :