François Sicard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis François-Léon Sicard)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sicard.
François Sicard
François-Léon Sicard.jpg
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 72 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Formation
Élèves
Conjoint
Lilli Scheikevitch  (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinctions
prix de Rome ()
pensionnaire de la Villa Médicis (d) (-)Voir et modifier les données sur Wikidata
Œuvres réputées
Le Bon Samaritain (d), George Sand (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

François Sicard[1], né à Tours le 21 avril 1862 et mort à Paris en 1934, est un sculpteur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Lauréat du prix de Rome en 1891, Sicard est pensionnaire de la Villa Médicis à Rome de 1892 à 1895 où il se lie d'amitié avec Adolphe Déchenaud qui réalise son portrait.

Il est élu membre de l'Académie des beaux-arts en 1930.

Il fut le sculpteur attitré de Georges Clemenceau, dont il fit le buste, la statue de groupe de Sainte-Hermine (85), et qui lui commanda la Minerve en pierre blonde d'Égypte qui surplombe sa tombe et celle de son père au "Colombier" de Mouchamps (85); enfin, en novembre 1929, il réalisa son masque mortuaire.


Œuvres[modifier | modifier le code]

Élèves[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Né François-Léon Sicard.
  2. Notice sur la maquette du monument sur le site europeana.eu
  3. Durant l'occupation, cette œuvre (déposée au musée des Beaux-arts de Tours) fut cachée derrière une boiserie, puis dans une remise derrière des fagots, afin d'éviter sa fonte. Source : texte du conservateur du musée, M. Horace Henrion, publié dans une plaquette parue à l'occasion de l'inauguration de la statue le 12 octobre 1949.
  4. Le Bulletin de l'Art, n°781 de septembre-octobre 1931 pages des Informations, actes officiels

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :