Hyacinthe (rappeur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hyacinthe (homonymie).
Hyacinthe
Surnom Hyahya
Activité principale Rappeur
Genre musical Rap français
Labels DFHDGB, Chapter Two Records/Wagram

Hyacinthe est un rappeur français membre du collectif DFH DGB, avec le rappeur L.O.A.S et le DJ et producteur Krampf.

Carrière[modifier | modifier le code]

Sa première mixtape, Des hauts, des bas et des strings est sortie en 2012[1]. Elle est suivie en 2013 de Sur la route de l'Ammour[1],[2] puis en 2015 de l'album SLRA2 : Mémoire de mes putains tristes qui lui veut de nombreuses critiques et articles élogieux[3] dans la presse spécialisée et généraliste et lui permet de donner de nombreux concerts.

Hyacinthe marque son retour en 2017 avec Sur ma vie. Ce titre est identifié par la presse internet comme relevant du « rap gabber », de par l'emploi de kicks très lourds, et de sa collaboration avec le collectif parisien Casual Gabberz[4],[5]. Il est accompagné à sa sortie d'un vidéoclip réalisé par Anna Cazenave-Cambet, récipiendaire de la Queer Palm à Cannes en 2016 pour son court métrage Gabber Lover[5]. Suivent les singles La Nuit les étoiles[6] avec le rappeur Jok'Air et Sarah, lequel annonce l'album du même nom, prévu pour le sur le label Chapter Two Records. Il considère cet album comme le "plus expérimental" de sa carrière[7].

Discographie[modifier | modifier le code]

Mixtapes[modifier | modifier le code]

  • Des hauts, des bas, des strings (2012)
  • Sur la route de l'Ammour (2013)
  • SLRA 2 : Mémoire de mes putains tristes (2015)

Album studio[modifier | modifier le code]

Album en commun[modifier | modifier le code]

  • Hyacinthe x L.O.A.S : Ne pleurez pas mademoiselle (2013)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Hyacinthe: un rappeur doué et ambitieux », sur mouv.fr, (consulté le 21 novembre 2017).
  2. Thomas Blondeau, « Hyacinthe, rap malsain et défoncé », sur lesinrocks.com, (consulté le 22 mai 2016)
  3. « 2016, année hexagonale », sur Libération.fr (consulté le 22 mai 2016)
  4. Bossavie 2017.
  5. a et b Caldarone 2017.
  6. « LE CLIP DU JOUR : Les rappeurs Jok'Air et Hyacinthe s'allient sur le morceau "La nuit les étoiles" », Clique.tv,‎ (lire en ligne)
  7. « Hyacinthe : « Ma bite, c’était l’arbre qui cachait la forêt » », Noisey,‎ (lire en ligne)
  8. Eric Delhaye, « Entre rage et mélancolie, le rap confession de Hyacinthe », sur telerama.fr, (consulté le 21 novembre 2017).
  9. Maxime Delcourt, « Les 10 albums de rap français qui vont faire la fin de l’année », sur lesinrocks.com, (consulté le 21 novembre 2017).

Annexes[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Liens externes[modifier | modifier le code]