Farrukh Hormizd V

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Hormizd V)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Farrukh Hormizd V
Illustration.
Monnaie de Farrukh Hormizd V
Titre
Empereur sassanide
Prédécesseur Azarmedûkht
Successeur Azarmedûkht
Biographie
Dynastie Ispahbudhān
Date de décès
Père Vinduyih
Enfants Farrukhzad, Rostam Farrokhzad

Farrukh Hormizd V est un souverain perse, usurpateur de la dynastie des Sassanides en 631.

Origine[modifier | modifier le code]

Farrukh Hormizd est un membre de la famille féodale parthe des Ispahbudhān qui règne de facto sur le Khorassan et dont le premier membre identifié est l'aspebedes[1] Bawi ou Bāu (?) († vers 532), dont une sœur est l'épouse du roi Kavadh Ier, et qui est l'oncle maternel de Khosro Ier[2].

Shāpur (?), le fils de Bawi mis à mort par Hormizd IV en 586, est à son tour asparapet sous le règne de Khosro Ier ; il est également le père de Vistahm, Vinduyih et d'une fille, épouse d'Hormizd IV et mère de Khosro II[3].

Règne[modifier | modifier le code]

Fils de Vinduyih, Farrukh Hormizd est un des principaux personnages de la cour sous le règne de Bûrândûkht[4].

Après la tentative de prise du pouvoir par Châhpûhr V, Farrukh Hormidz, qui se proclame « le chef du peuple et le pilier de l'Iran », se fait couronner et émet des monnaies d'argent à Istakhr dans le Fars et à Nahavand en Médie sous le nom de « Hormizd V », avec la légende « AUHRaMaZI AFZUN » c'est-à-dire « Hormizd le dispensateur de prospérité ». Afin de légitimer son pouvoir, il demande à la reine Azarmedûkht de l'épouser.

Cette dernière n'ose lui refuser et, selon Sébéos, elle attire Farrukh Hormidz V dans ses appartements en lui envoyant le message suivant : « Viens me rejoindre à minuit accompagné par un seul garde et je satisferai tes désirs »[5]. La reine sollicite l'appui de la famille rivale des Mihranides en la personne de Siyavakhsh-i-Razi identifié avec Siyavakhsh-i Mihran-i Chubin († 631)[6] et fait tuer le prétendant.

Le général Rostam Farrokhzad, fils de Farrukh Hormidz, occupe la capitale et, afin de venger son père, il fait aveugler puis tuer Azarmedûkht.

Postérité[modifier | modifier le code]

Farrukh Hormizd est le père de :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Généralissime », antique titre de commandant en chef des armées parthes déjà utilisé à la cour des rois arsacides.
  2. (en) Parvaneh Pourshariati, Decline and fall of the Sasanian Empire, I. B. Tauris & Co Ltd, New York, 2011 (ISBN 9781845116453), « Genealogical tree », p. 470.
  3. (en) Parvaneh Pourshariati, op. cit., p. 520.
  4. (en) Parvaneh Pourshariati, op. cit., « Farrukh Hormozd, son of Vinduyih », p. 187-188.
  5. Sébéos, Histoire, chapitre XXVIII, qui attribue le piège à la reine Bôran.
  6. Selon Tabari, il serait lui-même le petit-fils de l'usurpateur Vahram VI.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Parvaneh Pourshariati, Decline and fall of the Sasanian Empire, I. B. Tauris & Co Ltd, New York, 2011 (ISBN 9781845116453), « Farrukh Hormozd as Hormozd V », p. 205-208.