Honnō-ji

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Honnō-ji
OdaNobunaga mausoleum.jpg
Localisation
Pays
Coordonnées
Culte
Type
Dédié à
Trois Joyaux sacrés (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation sur la carte du Japon
voir sur la carte du Japon
Red pog.svg
Localisation sur la carte de la préfecture de Kyoto
voir sur la carte de la préfecture de Kyoto
Red pog.svg
Honnō-ji

Le Honnō-ji (本能寺?) est un temple bouddhiste de la secte Nichiren situé à Kyoto au Japon. Son honzon est le « mandara-honzon » (曼荼羅本尊) du daimoku.

Histoire[modifier | modifier le code]

Honnō-ji est surtout connu pour l'épisode historique appelé l'incident du Honnō-ji. Oda Nobunaga résida au temple avant l'invasion de la région ouest. Au matin du , les forces d'Akechi Mitsuhide entourent le temple et y mettent le feu. Comprenant qu'il n'a aucun moyen de s'échapper, Nobunaga commet le seppuku avec son serviteur Mori Ranmaru. Les frères de Ranmaru périssent également à Honnō-ji.

Emplacement[modifier | modifier le code]

Le Honnō-ji reconstruit se trouve sur un site différent à Kyoto, près de la station Kyoto Shiyakusho-mae du métro de Kyoto.

Références populaires[modifier | modifier le code]

Honnō-ji est représenté dans les jeux Onimusha 3: Demon Siege, Samurai Warriors et Sengoku Basara ainsi que dans le dixième épisode de la série télévisée Sengoku Otome.

Galerie d'images[modifier | modifier le code]

Source de la traduction[modifier | modifier le code]