Hillerød

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hillerød
Blason de Hillerød
Héraldique
Hillerød
Administration
Pays Drapeau du Danemark Danemark
Amt
(avant 2007)
Frederiksborg
Région
(depuis 2007)
Hovedstaden
Démographie
Population 46 568 hab. (2011)
Densité 351 hab./km2
Géographie
Coordonnées 55° 56′ 00″ nord, 12° 19′ 00″ est
Superficie 13 275 ha = 132,75 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Hovedstaden

Voir sur la carte administrative du Hovedstaden
City locator 14.svg
Hillerød

Géolocalisation sur la carte : Danemark

Voir la carte administrative du Danemark
City locator 14.svg
Hillerød

Géolocalisation sur la carte : Danemark

Voir la carte topographique du Danemark
City locator 14.svg
Hillerød

Hillerød est une commune (kommune) de l’ancien département de Frederiksborg, dans le nord-est de l'île de Sjælland au Danemark. Hillerød est le chef-lieu de la municipalité éponyme et la préfecture de la région Hovedstaden. Le 1er janvier 2007, la municipalité de Hillerød a été fusionnée avec la municipalité de Skævinge après la réforme territoriale de 2007 (en danois : Kommunalreformen), formant la nouvelle municipalité de Hillerød. Elle est peuplée en 2015 de 31 505 habitants.

Ville de tourisme, elle est surtout connue pour le Château de Frederiksborg, construite à la Renaissance, qui accueille aujourd'hui le Musée national d'histoire danois.

Le maire de la municipalité est Nick Hækkerup, un membre du parti politique social-démocrate (Socialdemokraterne)

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Hillerød est située au nord de Copenhague, à environ dix kilomètres. Elle est la préfecture de la région Hovedstaden, région de la capitale du Danemark. Les municipalités voisines sont Fredensborg à l'est, Gribskov au nord, Frederiksværk-Hundested à l'ouest, le Frederikssund et le Allerød au sud.

Transports[modifier | modifier le code]

Hillerød est desservie par une gare ferroviaire qui porte son nom, la Gare d'Hillerød. La ligne A des trains S-tog de la banlieue de Copenhague ont pour terminus cette gare, permettant de rejoindre le centre-ville de Copenhague en environ une demi-heure. Les trains du réseau ferroviaire local Lokaltog desservent également cette gare.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Château de Frederiksborg en 1814, peint par J.-C. Dahl.

Le château de Frederiksborg (Frederiksborg slot), situé à dix kilomètres au nord de Copenhague, a été pendant longtemps le lieu de résidence et de sacre des monarques du Danemark (voir Liste des monarques de Danemark). Bâti selon les plans de l'architecte hollandais Hans van Steenwinckel l'Ancien entre 1599 et 1622, cet édifice est un authentique chef-d'œuvre du style Renaissance. Baptisé ainsi en l'honneur de Frédéric II, le bâtiment, qui est le plus grand palais de Scandinavie, est le joyau emblématique de la monarchie absolue danoise. Une période de troubles ampute le château d'une partie de ses trésors : en 1659, les Suédois envahissent le palais et pillent une grande partie des œuvres d'art qu'il recelait (elles ont été restituées depuis). Le souverain Frédéric VII fait reconstruire le château ravagé par un incendie deux siècles après, à la pierre près, grâce à un emprunt national. À partir de 1878, le château de Frederiksborg intègre dans les ailes du Roi et de la Princesse le musée national d'Histoire qui abrite la plus belle collection de portraits et de peintures ayant trait à l'histoire du pays en plus d'une exposition de riches mobiliers ayant appartenu à la famille royale.

Economie[modifier | modifier le code]

Tourisme et paysages[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]