Hermann Oldenberg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hermann Oldenberg
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
indologue +
Employeurs

Hermann Oldenberg (1854-1920) fut un indianiste allemand, professeur à Kiel (1898) et à Göttingen (1908). Il est reconnu comme un important érudit ayant compté dans l'histoire du bouddhisme en occident[1].

Son ouvrage Le Bouddha : sa vie, sa doctrine, sa communauté, paru en 1881, basé sur les textes pâlis, a popularisé le bouddhisme. Cet ouvrage de référence a été traduit dans plusieurs langues et réédité de nombreuses fois au cours du XXe siècle. Il a conduit au bouddhisme des personnalités tels que le psychanalyste Jean-Pierre Schnetzler ou Prajñānanda.

Il a également publié des ouvrages sur les hymnes du Rig-Veda (1888) et la religion des Védas (1894). Il a publié de nombreuses traductions en anglais de textes bouddhiques, comme les Vinaya, seul ou conjointement avec T.W. Rhys Davids.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) The Princeton dictionary of buddhism par Robert E. Buswell Jr et Donald S. Lopez Jr aux éditions Princeton University Press, ISBN 0691157863, page 602

Liens externes[modifier | modifier le code]