Hermann Oldenberg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un écrivain image illustrant allemand
Cet article est une ébauche concernant un écrivain allemand.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Hermann Oldenberg (né le et mort le ) fut un indianiste allemand, professeur à Kiel (1898) et à Göttingen (1908). Il est reconnu comme un important érudit ayant compté dans l'histoire du bouddhisme en occident[1].

Son ouvrage Le Bouddha : sa vie, sa doctrine, sa communauté, paru en 1881, basé sur les textes pâlis, a popularisé le bouddhisme. Cet ouvrage de référence a été traduit dans plusieurs langues et réédité de nombreuses fois au cours du XXe siècle. Il a conduit au bouddhisme des personnalités tels que le psychanalyste Jean-Pierre Schnetzler ou Prajñānanda.

Il a également publié des ouvrages sur les hymnes du Rig-Veda (1888) et la religion des Védas (1894). Il a publié de nombreuses traductions en anglais de textes bouddhiques, comme les Vinaya, seul ou conjointement avec T.W. Rhys Davids.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) The Princeton dictionary of buddhism par Robert E. Buswell Jr et Donald S. Lopez Jr aux éditions Princeton University Press, ISBN 0691157863, page 602

Liens externes[modifier | modifier le code]