Henryk Hoser

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Henryk Hoser
Image illustrative de l’article Henryk Hoser
Henryk Hoser en 2009.
Biographie
Naissance (75 ans)
Varsovie (Pologne)
Ordre religieux Pallottins (S.A.C.)
Profession solennelle
Ordination sacerdotale
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale
par le card. Sepe
Archevêque - Évêque de Varsovie-Praga
Archevêque titulaire de Tepelta
Sous-secrétaire de la congrégation pour l'évangélisation des peuples
Président des Œuvres pontificales missionnaires

Blason
« Major est Deus »
« Dieu est grand »
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Henryk Hoser, né le est un évêque catholique polonais, évêque du Diocèse catholique de Varsovie-Praga de 2008 à 2017.

Biographie[modifier | modifier le code]

Hoser a été formé comme médecin avant de rejoindre les Pallottins en 1969 et d'y faire profession solennelle le . Il est ordonné prêtre le .

Il effectue la première partie de son ministère comme missionnaire au Rwanda où il occupe différentes responsabilités, en particulier dans le champ sanitaire et médical. Pendant une dizaine d'années, il a également été supérieur régional des Pallottins au Rwanda.

En 1994, après la guerre civile et le génocide des Tutsis au Rwanda, en l'absence du nonce apostolique dans le pays, il est nommé visiteur apostolique. En 1996, il est élu supérieur général des Pallotins, et intègre le Conseil missionnaire de la Conférence des supérieurs majeurs en France.

Jean-Paul II l'appelle à Rome et le nomme archevêque titulaire de Tepelta, [[sous-secrétaire de la congrégation pour l’évangélisation des peuples et président des Œuvres pontificales missionnaires le 22 janvier 2005. Il reçoit la consécration épiscopale le 19 mai suivant des mains du cardinal Crescenzio Sepe]], préfet de la congrégation.

Le 24 mai 2008, le pape Benoît XVI le nomme archevêque - évêque du diocèse de Varsovie-Praga[1]. Il est membre du Présidium de la Conférence épiscopale polonaise et dirige l'équipe d'experts en bioéthique. Mgr Hoser est un opposant à la fécondation in vitro.

Le 11 février 2017, il est nommé par le pape François au poste d' « envoyé spécial du Saint-Siège pour Medjugorje »[2].

Il renonce à sa charge épiscopale le . Mgr Romuald Kamiński, évêque coadjuteur du diocèse, lui succède.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Rinunce et nomine, 24 mai 2008, sur le site du Vatican
  2. « Le Pape nomme un envoyé spécial au sanctuaire de Medjugorje », News.va,‎ (lire en ligne)