Henry J. Leir

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Henry J. Leir
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 98 ans)
ManhattanVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Homme d'affaires, écrivain de science-fictionVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Distinctions

Henry J. Leir, né Heinrich Leipziger le à Beuthen O/S (Bytom) et mort le à Manhattan, est un financier et "intermédiaire" américain qui fit sa carrière au Luxembourg. Il est chevalier de la Légion d'honneur et de l'ordre de Mérite du Grand-Duché de Luxembourg.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a financé plusieurs programmes philanthropiques ainsi que le Henry J. Leir Luxembourg Program qui permet à des étudiants américains de venir étudier au Luxembourg.

Henry J. Leir fait l'objet de plusieurs pages dans le livre Révélation$ de Denis Robert consacré aux flux financiers traversant le Luxembourg. Dans ce livre, Denis Robert explique qu'Ernest Backes, coauteur de l'ouvrage, a rencontré Henry J. Leir en compagnie de Nadhmi Auchi dans les locaux de clearstream. C'est à ce moment qu'Ernest Backes entend pour la première fois parler du groupe Bilderberg. À ce propos, Ernest Backes indique qu'Henry J. Leir serait un des individus à l'origine du groupe de Bilderberg[1].

En 1937, il publie le livre La Grande Compagnie de Colonisation: Documents of a New Plan inspiré par l'ouvrage de Walther Rathenau, Was wird werden, sorti en 1920, vision utopique d'une société moderne.

En 1963 la compagnie d'Armand Hammer, l'Occidental Petroleum Company, a acquis la société de Leir Interore SA, une mine de phosphate et de commerce de produits chimiques active dans 37 pays.

Publication[modifier | modifier le code]

  • (en) Tom Palmer (Henry J. Leir), La Grande Compagnie de Colonisation: Documents of a New Plan, Worcester (USA), Clark University Press, (1re éd. 1937) (ISBN 978-0-914206-20-0)

Littérature[modifier | modifier le code]

  • Thomas, Bernard, 2012.
    • 20th Century Man, Die Geschichte des Hans Heinrich Leipziger alias Albert Linger alias Henry J. Leir (1900-1998) - Teil 1. Forum 321 : 12-23 [1]
    • De Monni aus Amerika. Die Geschichte des Hans Heinrich Leipziger alias Albert Linger alias Henry J. Leir (1900-1998) - Teil 2. Forum 322 : 14-24. [2]
  • Thomas, B., 2016. A quiet man. d'Lëtzebuerger Land 25 du 17 juin 2016: 10.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (Cf : Révélation$, éditions Les Arènes, 2001.)

Liens externes[modifier | modifier le code]