Henry J. Leir

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Henry J. Leir, né Heinrich Leipziger le à Beuthen O/S (Bytom) et mort le à Manhattan, est un financier et "intermédiaire" américain qui fit sa carrière au Luxembourg. Il est chevalier de la Légion d'honneur et de l'ordre de Mérite du Grand-Duché de Luxembourg.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a financé plusieurs programmes philanthropiques ainsi que le Henry J. Leir Luxembourg Program qui permet à des étudiants américains de venir étudier au Luxembourg.

Henry J. Leir fait l'objet de plusieurs pages dans le livre Révélation$ de Denis Robert consacré aux flux financiers traversant le Luxembourg. Dans ce livre, Denis Robert explique qu'Ernest Backes, coauteur de l'ouvrage, a rencontré Henry J. Leir en compagnie de Nadhmi Auchi dans les locaux de clearstream. C'est à ce moment qu'Ernest Backes entend pour la première fois parler du groupe Bilderberg. À ce propos, Ernest Backes indique qu'Henry J. Leir serait un des individus à l'origine du groupe de Bilderberg[1].

En 1937, il publie le livre La Grande Compagnie de Colonisation: Documents of a New Plan inspiré par l'ouvrage de Walther Rathenau, Was wird werden, sorti en 1920, vision utopique d'une société moderne.

En 1963 la compagnie d'Armand Hammer, l'Occidental Petroleum Company, a acquis la société de Leir Interore SA, une mine de phosphate et de commerce de produits chimiques active dans 37 pays.

Publication[modifier | modifier le code]

  • (en) Tom Palmer (Henry J. Leir), La Grande Compagnie de Colonisation: Documents of a New Plan, Worcester (USA), Clark University Press, (1re éd. 1937) (ISBN 978-0-914206-20-0)

Littérature[modifier | modifier le code]

  • Thomas, Bernard, 2012.
    • 20th Century Man, Die Geschichte des Hans Heinrich Leipziger alias Albert Linger alias Henry J. Leir (1900-1998) - Teil 1. Forum 321 : 12-23 [1]
    • De Monni aus Amerika. Die Geschichte des Hans Heinrich Leipziger alias Albert Linger alias Henry J. Leir (1900-1998) - Teil 2. Forum 322 : 14-24. [2]
  • Thomas, B., 2016. A quiet man. d'Lëtzebuerger Land 25 du : 10.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (Cf : Révélation$, éditions Les Arènes, 2001.)

Liens externes[modifier | modifier le code]