Henri de Bourgogne (comte de Portugal)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Henri de Bourgogne.
Henri de Bourgogne
Image illustrative de l'article Henri de Bourgogne (comte de Portugal)
Titre
Comte de Portugal
109312 mai 1112
Prédécesseur Nuno II Mendes
Successeur Alphonse Ier
Biographie
Dynastie Dynastie de Bourgogne
Date de naissance 1066
Date de décès 12 mai 1112
Lieu de décès Astorga
Père Henri de Bourgogne
Mère Sibylle de Barcelone
Conjoint Thérèse de León
Enfant(s) Alphonse Ier
Urraca
Thérèse
Sancha
Héritier Alphonse Ier

Henri de Bourgogne (comte de Portugal)
Comte de Portugal

Henri de Bourgogne (1066 - 12 mai 1112) fut comte de Portugal depuis 1093 jusqu'à sa mort au siège d'Astorga alors qu'il combattait les Maures, le 12 mai 1112. Il était le fils d'Henri de Bourgogne, héritier de Robert Ier, duc de Bourgogne et frère de Eudes Ier, duc de Bourgogne.

Étant le cadet, Henri avait peu de possibilités d'atteindre la fortune et d'obtenir des titres par héritages, et ainsi, il participa à la Reconquista contre les Maures dans la péninsule Ibérique. Il rejoignit le roi Alphonse VI de Castille et León qui avait épousé sa tante paternelle, Constance de Bourgogne, et l'aida à conquérir le royaume de Galice qui comprenait à peu près la Galice moderne et le nord du Portugal. Comme récompense, il reçut la main de la fille d'Alphonse VI, Thérèse de León. Il devint ainsi, également, comte de Portugal, un comté qui dépendait à l'époque du royaume de León. Lorsqu'il meurt en 1112, il fut d'abord inhumé en Espagne puis au XVIe siècle, il fut transféré en même temps que sa femme dans la cathédrale de Braga.

Postérité[modifier | modifier le code]

Il eut de nombreux fils avec Thérèse. Le plus jeune, le seul qui dépassa l'enfance, fut Alphonse Henriques, le second comte de Portugal en 1112. Cependant, le jeune Alphonse avait d'autres plans : en 1128, il entra en rébellion contre sa mère qui voulait s'emparer du comté et en 1139, il se déclara indépendant de León et roi de Portugal.

Outre Alphonse Henriques, Henri et son épouse furent les parents de trois filles[1]:

  • Urraca mariée avec Bermude Perez de Trava, comte de Transtamare ;
  • Thérèse mariée avec Sanche Nunez de Barbosa ;
  • Sancha mariée avec Ferdinand Mendes, seigneur de Bragance.

Ascendance[modifier | modifier le code]

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
8. Robert II le Pieux (972 † 1031)
roi de France
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
4. Robert Ier le Vieux (1011 † 1076)
duc de Bourgogne
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
9. Constance d'Arles (983 † 1032)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
2. Henri de Bourgogne (1035 † 1066)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
10. Dalmace Ier (985 † av.1048)
seigneur de Semur
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
5. Hélie de Semur (1016 † ap.1055)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
11. Aremberge
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
1. Henri de Bourgogne (1066-1112)
comte de Portugal
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
12. Raymond Borrell (972 † 1018)
comte de Barcelone
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
6. Bérenger Raymond Ier le Courbé (1000 † 1035)
comte de Barcelone
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
13. Ermessende de Carcassonne (975 † 1057)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
3. Sibylle de Barcelone (1035-ap.1074)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
14. Sunifred II († 1063)
comte de Lhuça
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
7. Gisèle de Lhuça (1005 † ap.1065)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
15. Ermesinde de Balçareni († 1074)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jiri Louda, Michael Maclagan Les Dynasties d'Europe, Bordas, Paris 1984, (ISBN 2040128735) « Tableau 115 » p. 230.