Henri Martin-Granel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Henri Martin, Martin et Granel.
Henri Martin-Granel
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Décès
Nationalité
Activités

Henri Martin-Granel, né en 1914 et mort en 2008[1], est un maître-verrier français d'origine normande, né au Sénégal.

Architecte de formation, passionné de vitrail, il est considéré comme l'un des plus remarquables verriers contemporains.

Après des débuts en Tunisie où il réalise ses premiers travaux importants : vitraux de l'église Notre-Dame de Bizerte en 1950, gisant de Saint-Louis à Carthage en 1950, motif en bronze pour l'hôtel des services de sécurité à Tunis en 1953, Henri Martin-Granel revient en France en 1954[2].

Il réalise alors de nombreux et importants ensembles de vitraux où l'intégration au mur se poursuit à travers des recherches techniques : la chapelle Saint-Paul d'Ambourget à Aulnay-sous-Bois, l'église Notre-Dame de Royan[3], la cathédrale d'Alger, la cathédrale de Bizerte, Saint-Denis de La Réunion, l'église d'Urville-Nacqueville dans la Manche. La chapelle de l'institution Sainte-Marie d'Antony, réalisée en 1969, est l'aboutissement de son œuvre dans les années 1960-1970[4],[2].

Publication[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. L'ŒUVRE D'HENRI MARTIN GRANEL.
  2. a et b Henri Martin-Granel.
  3. Site c-royan.com.
  4. Micheline Olivier, La chapelle Sainte-Marie Mère de l'Église de Sainte-Marie d'Antony, L'Art sacré à Sainte-Marie, 2002.