Henri Bernard-Maître

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Henri Bernard-Maître
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 85 ans)
Nationalité
Activité
Famille
Autres informations
Religion
Ordre religieux

Henri Bernard (à partir de 1948: Henri Bernard-Maître), né le à Chalons-sur-Marne (France) et mort le , à Chantilly (France)[1] était un prêtre jésuite français, missionnaire en Chine et supérieur de la mission de Sien Hsien en Chine.

Sinologue en ses temps libres et durant ses missions, il a laissé divers écrits d'intérêt historique sur la Chine, mais aussi le Japon, le Vietnam et les Philippines où il a passé une partie de sa vie de missionnaire.

Outre plusieurs livres, il a écrit de nombreux articles sur la Chine dans plus de quarante revues périodiques.

Remarques :

  • le mot "maître" a été ajouté à son nom en 1948[2]
  • Il est parfois dénommé ou cité comme "R.P. Augustin Bernard" (peut-être à la suite d'une erreur d'éditeur lors de la publication de l'un de ses ouvrages).

Biographie[modifier | modifier le code]

Il devient jésuite en 1908.

Diplômé en mathématiques, il enseigne aux collèges jésuites de Reims et d'Amiens, puis est envoyé (en 1924) en Chine comme professeur de mathématiques à l’école des hautes-études de Tientsin (Tianjin).

Il semble avoir été très actif en tant que missionnaire chez les Chinois.
Les articles qu'il a laissé, publiés à partir de 1925 montrent aussi un important travail de chercheur et d'écrivain effectué à Zikawei (Xujiahui près de Shanghai (en 1937, puis à Tientsin deux ans plus tard).

De 1940 à 1947, il a enseigné la philosophie chinoise à Sienhsien (Xianxian), puis à Tientsin.

Il a créé la maison d'édition Cathasia qui va réimprimer les œuvres de missionnaires en Chine tels Léon Wieger et Séraphin Couvreur.

De retour en France juste après la Seconde Guerre mondiale en 1947, il passe dix-huit ans à Paris puis dix au scolasticat des Fontaines, à Chantilly.
À l'Institut catholique de Paris, il crée l'Institut d'ethnologie et de sociologie religieuse.

Avec Joseph Dehergne, il fonde en 1974 le Colloque International de Sinologie, qui se réunit tous les trois ans à Chantilly.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (fr) Henri Bernard-Maître (1934), Le Frère Bento de Goes chez les Musulmans, école des hautes-études de Tientsin
  • (fr) Henri Bernard-Maître (1935), L'apport scientifique du P. Matthieu Ricci à la Chine, école des hautes-études de Tientsin
  • (fr) Henri Bernard-Maître (1960), Saint François Xavier et la rencontre des religions / introduction et choix de textes ; Paris : Bloud et Gay
  • (fr) Henri Bernard-Maître (1928), La mappemonde Ricci du Musée historique de Pékin/ Pekin : Impr. de la Politique de Pékin
  • (fr) Henri Bernard-Maître (1933), Aux portes de la Chine : les missionnaires du seizième siècle, 1514-1588  ; Tientsin : Hautes Études
  • (fr) Henri Bernard-Maître (1934), Aux origines du cimetière de Chala : le don princier de la Chine au P. Ricci (1610-1611) ; Tientsin : Hautes Études
  • (fr) Henri Bernard-Maître (1934), Le Frère Bento de Goes chez les musulmans de la haute Asie (1603-1607), Tientsin : Hautes Études
  • (fr) Henri Bernard-Maître (1935), La découverte de nestoriens mongols aux Ordos et l'histoire ancienne du christianisme en Extrême-Orient; Tientsin : Hautes études
  • (fr) Henri Bernard-Maître (1935), L'apport scientifique du père Matthieu Ricci à la Chine ; Tientsin : Hautes Études
  • (fr) Henri Bernard-Maître (1935), Sagesse chinoise et philosophie chrétienne, essai sur leurs relations historiques... ; Tientsin : Hautes études ,
  • (fr) Henri Bernard-Maître (1936), Les îles Philippines du grand archipel de la Chine : un essai de conquête spirituelle de l'Extrême-Orient, 1571-1641 / par Henri Bernard, ... / Tientsin : Procure de la mission de Sienhsien
  • (fr) Henri Bernard-Maître (1937), Le Père Matthieu Ricci et la société chinoise de son temps (1552-1610) I[-II], Tientsin : Hautes Études
  • (fr) Henri Bernard-Maître (1960), Pour la compréhension de l'Indochine et de l'Occident : seize leçons d'introduction historique ; ; Société de géographie, Section des amis du vieux Hanoi / Hanoi : Impr. G. Taupin
  • (fr) Henri Bernard-Maître & al. (1939), Infiltrations occidentales au Japon avant la réouverture du dix-neuvième siècle ; A Paris : Libr. P. Heuthner
  • (fr) Henri Bernard-Maître (1940), En Mandchourie et en Corée : influence culturelle de l'Occident avant le XIXe siècle; Tientsin : Hautes études
  • (fr) Henri Bernard-Maître (1945), Les adaptations chinoises d'ouvrages européens : Bibliographie chronologique depuis la venue des Portugais à Canton jusqu'à la mission française de Péking 1514-1688, Peking : Vetch
  • (fr) Henri Bernard-Maître (1954), Généalogie de la famille Bernard : Lille, 1575-1952.; Paris, Famille Bernard ,
  • (fr) Henri Bernard-Maître (1959), Aspects de la Chine 1, Langue, histoire, religions, philosophie, littérature, arts 2, Langue, histoire, religions, philosophie, littérature, arts : causeries faites à la Radiodiffusion française dans le cadre de l'Heure de culture française, du au / par E. Balazs, H. Bernard-Maître, P. Demiéville...[et al.] ; Paris : Presses universitaires de France ,
  • (fr) Henri Bernard-Maître (1952), « Aux origines françaises de la Compagnie de Jésus. L’apologie de Guillaume Postel à la fin de l’année 1552 », dans Recherches de science religieuse, n°38, p.209 et suivants.
  • (fr) Henri Bernard-Maître (1952), La science européenne au tribunal astronomique de Pékin, XVIIe-XIXe siècles : conférence faite au Palais de la découverte le  ; publiée par l'Université de Paris / [Paris : Palais de la découverte] , DL
  • (fr) Henri Bernard-Maître (1935), Sagesse chinoise et philosophie chrétienne ;Paris : Les Belles lettres
  • (fr) Henri Bernard-Maître (1960), Les premiers rapports de la culture européenne avec la civilisation japonaise ; Paris : P. Geuthner , [1938]
  • (fr) Henri Bernard-Maître (1950), Sagesse chinoise et philosophie chrétienne; Paris : Cathasia
  • (fr) Henri Bernard-Maître (1950), Pour la compréhension de l'Indochine et de l'Occident; par Henri Bernard-Maitre / Paris : Cathasia
  • (fr) Henri Bernard-Maître (?), Les Tapisseries chinoises de Boucher au Palais Yuen-Min-Yuen de Pékin ; [Henri Bernard-Maître] / Paris : Cathasia
  • (fr) Henri Bernard-Maître (?), Le conflit de la religion annamite avec la religion à la cour de Gia-Long; R.P. Henri Bernard / Hnaoi : Impr. Trung-bac tan-van in Bulletin général de l'instruction publique, (ISSN 1015-020X)
  • (fr) Henri Bernard-Maître (?), Les Premiers rapports de la culture européenne avec la civilisation japonaise ; Paris : Geuthner
  • (fr) Séraphin Couvreur (1965) traduction de Les Quatre livres : la Grande étude / Traduction intégrale, avec préface du R.P. Séraphin Couvreur et introduction du R.P. Henri Bernard Maitre ; [avec Lithographies originale de Viet Ho] / Paris : Padoux
  • (fr) J. Dehergne, s. j (1976), XIII. Henri Bernard-Maître : choix d'articles et de livres écrits par lui sur l'Extrême-Orient ; Bulletin de l’école française d'Extrême-Orient ; Vol.63, no 63, p. 467-481 avec Persée
  • (fr) Henri Bernard-Maitre, Pierre Humberclaude, Maurice Prunier (2011), Présences occidentales au Japon du siècle chrétien à la réouverture du XIXe siècle ; édition établie et présentée par Christophe Marquet INALCO, Cerf, Paris, collection Histoire, (et quelques notes de lecture concernant cet ouvrage)
  • (fr) Jean-Marie Mayeur et Yves-Marie Hilaire (1985), Dictionnaire du monde religieux dans la France contemporaine. 1, Les Jésuites
  • (fr) Jacques Silvestre de Sacy (1970) Henri Bertin dans le sillage de la Chine (1720-1792) ; avec la collaboration de Michel Antoine, ... ; et avant-propos de Henri Bernard-Maitre, ... ; Paris : Éditions Cathasia