Helmuth von Maltzahn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Helmuth von Maltzahn
Fonctions
Ministre du Trésor
Chancelier Leo von Caprivi
Prédécesseur Karl Rudolf Jacobi
Successeur Arthur von Posadowsky-Wehner
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Gültz
Date de décès
Lieu de décès Gültz (Empire allemand)
Nationalité allemande
Conjoint Anna von Rohrscheidt
Profession juriste, homme politique
Religion évangélique

Helmuth Ludwig Wilhelm von Maltzahn (né le à Gültz - mort le à Gültz) est un homme politique prussien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Famille et jeunesse[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Maltzahn.

Fils du président d'arrondissement et chevalier Axel von Maltzahn et d'Auguste von Lützow, von Maltzahn commence des études de droits après avoir obtenu son baccalauréat à Wittenberg[1]. Il fréquente les université d'Erlangen, d'Heidelberg et de Berlin.

Carrière[modifier | modifier le code]

Il commence sa formation de juriste en 1860. Un an plus tard, il est stagiaire à la cour d'appel. En 1862, il fait un stage auprès du gouvernement de Coblence puis il devient magistrat débutant en 1866. En 1867, il quitte le service de l'État pour se consacrer à l'administration de ses biens et épouse Anna von Rohrscheidt. De 1868 à 1872, il fait construire le château de Gültz au style classique.

Il prend part à la guerre austro-prussienne de 1866 puis à la guerre franco-allemande de 1870 en tant qu'officier de cavalerie. En 1871, il est élu député de la circonscription Anklam-Demmin pour le compte du parti conservateur allemand. Il prend la tête de la commission pour le budget. Il conserve son poste de député jusqu'en 1888[2].

Il est nommé ministre du Trésor, poste qu'il administre de 1888 à 1893.

En 1900, il prend les fonctions d'Oberpräsident de la province de Poméranie, à Stettin. Il ne quittera ce poste qu'en 1911. En 1909, il est nommé Erblandmarschall de Vieille Poméranie antérieure. Il soutient alors la création de la commission historique de Poméranie et en devient président[3]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de)Helmuth Freiherr von Maltzahn, Helmuth Freiherr von Maltzahn-Gültz. Dans : Pommersche Lebensbilder II. Saunier, Stettin 1936, p. 266-280.
  • (de)Klaus Schwabe (Éd), Die preußischen Oberpräsidenten 1815 – 1945, Boppard am Rhein, 1985.
  • (de) Maltzahn, Helmuth Freiherr von.Kategorie:Wikipedia:NDB-Link ohne GND dans : Neue Deutsche Biographie (NDB), volume 15, Duncker & Humblot, Berlin 1987, p. 742 (original numérisé).

Références[modifier | modifier le code]

(de) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en allemand intitulé « Helmuth von Maltzahn » (voir la liste des auteurs).

  1. (de)Eckhard Hansen, Biographisches Lexikon zur Geschichte der deutschen Sozialpolitik 1871 bis 1945: Sozialpolitiker im Deutschen Kaiserreich 1871bis 1918, Band 1, Kassel, p.104.
  2. (de)Fritz Specht/ Paul Schwabe, Die Reichstagswahlen von 1867 bis 1903. Eine Statistik der Reichstagswahlen nebst den Programmen der Parteien und einem Verzeichnis der gewählten Abgeordneten. 2. Aufl. Berlin, Verlag Carl Heymann, 1904, p.45.
  3. (de)Roderich Schmidt, Die Historische Kommission für Pommern in Vergangenheit und Gegenwart. In: Baltische Studien. Band 55 N.F., 1969, (ISSN 0067-3099), p.111.