Hellfish

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cobb.
Hellfish
Surnom Cobbie, DJ Rooster, Julian Cobb, The Minister-So-Sinister, Secret Squirrel, Ultrafex, Undercover Elephant, Zookeepers Revenge
Nom de naissance Julian Cobb
Naissance Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Activité principale Producteur, disc jockey
Genre musical Industrial hardcore[1], terrorcore[1], frenchcore[2], breakbeat (débuts)
Labels Deathchant (propriétaire), PRSPCT XTRM, AfterMatc, Planet Mu[3], Psychik Genocide (ancien), Rebelscum, Axe Gabba Murda Mob Records, The Third Movement (ancien)

Hellfish, de son vrai nom Julian Cobb, est un producteur de musique et disc jockey de techno hardcore britannique. Ses compositions se rattachent principalement à l'industrial hardcore et au terrorcore[1]. Il fait partie du Hall of Fame du festival Thunderdome[4].

Biographie[modifier | modifier le code]

Cobb est l'un des pionniers de la techno hardcore britannique, notamment au travers du lancement de son label Deathchant en 1994[5],[6]. Concernant son style musical, Hellfish révèle publiquement que « je souffre d'intolérance à tout ce qui est en dessous de 200 BPM[7]. »

En 2001, il publie son album orienté drum and basship-hop intitulé Meat Machine Broadcast System ; Kingsley Marshall, du site AllMusic attribue une note de trois étoiles sur cinq[8]. L'année suivante en 2002, il sort Constant Mutation ; l'album reçoit quatre étoiles sur cinq sur AllMusic[9].

Le , il sort son album Chained Evil au label Psychik Genocide ; l'album est bien accueilli avec une note de 80 sur 100 sur Partyflock[2]. Le 21 décembre 2012, il participe au festival Doomsday[10]. En 2013, il participe au festival Q-Base effectuant un mixset aux côtés de Ran-D, DJ Mad Dog et Acti ; la soirée est publiée comme album live[11]. Cette même année, il participe au festival belge Dour Festival[12].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • 2001 : Meat Machine Broadcast System
  • 2005 : One Man Sonic Attack Force

EP[modifier | modifier le code]

  • 1997 : Destined for Destruction
  • 1997 : Driven by Rage
  • 1998 : Hardcore Body Harvest
  • 1999 : Turntable Savage
  • 1999 : Serious-Evil-Shit-Mission-3
  • 1999 : Rebel Bass
  • 2000 : Man vs. Machine
  • 2001 : Speed Drinking
  • 2001 : Bring on the Hurricane Pain
  • 2002 : C.J.D Ratborg Viper Breakz
  • 2002 : Professional Psycho
  • 2002 : Toilet War
  • 2003 : Koala Fish Mutant Bird Breaks
  • 2005 : Drunken Master / Gettin' Paid For Doing Shit
  • 2005 : Armadrillo Mk.2 / Rampage@218
  • 2005 : Ultraviolence / Pill Lesson
  • 2006 : Now that's What I Call Hellfish! 01
  • 2006 : Rip the Cut
  • 2007 : Fatal Banana
  • 2008 : The Anti-Citizen
  • 2008 : Now Thats What I Call Hellfish Vol 2
  • 2009 : Back to the Old Hip Hop Shit
  • 2009 : The House of 1000 Kick Drums / Fishika
  • 2011 : Da Deckwrecka / Test the Meths
  • 2011 : Untitled
  • 2012 : Hands Zup
  • 2012 : Untitled (avec Bryan Fury)
  • 2012 : West Coast Boogie
  • 2012 : Now That's What I Call Hellfish Vol. 3 (Deathchant)
  • 2013 : Untitled
  • 2013 : Fully Weaponized Hellfish Battle Beats Vol 1
  • 2013 : Fully Weaponized Hellfish Battle Beats Vol 2
  • 2014 : The Beast Incarnate / Face Remover (PRSPCT XTRM)
  • 2014 : Untitled (Deathchant)
  • 2014 : Now thats What I Call Hellfish Vol. 4 (Deathchant)
  • 2014 : Bonus Beatz (Deathchant)
  • 2015 : Untitled (Deathchant)
  • 2015 : Steel Fishfinger (Deathchant)
  • 2015 : Untitled (Deathchant)
  • 2015 : Hard as Steel (Deathchant)
  • 2015 : The New Ruler / Im Not Leaving (PRSPCT XTRM)
  • 2016 : Untitled (avec The Teknoist)
  • 2016 : Knuckle Dragger (avec Dolphin)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (nl) « Hellfish », sur Partyflock (consulté le 10 juillet 2017).
  2. a et b (nl) KristofDinh, « Hellfish - Chained Evil », sur Partyflock, (consulté le 27 mars 2013).
  3. (en) Energy Flash: A Journey Through Rave Music and Dance Culture (ISBN 1593764774, lire en ligne), p. 507.
  4. (en) « Hall of Fame », sur Thunderdome (consulté le 27 mars 2013).
  5. (en) « Hellfish », sur www.planet.mu, Planet Mu Records, (consulté le 27 mars 2013)
  6. « Artist : HELLFISH », sur Audiogenic (consulté le 27 mars 2013)
  7. « 10 armes secrètes de... Hellfish & Producer », sur Traxmag (consulté le 10 octobre 2017).
  8. (en) Kingsley Marshall, « Meat Machine Broadcast System », sur AllMusic (consulté le 27 mars 2013).
  9. (en) Joshua Glazer, « Constant Mutation », sur AllMusic (consulté le 27 mars 2013).
  10. (en) « Hellfish (uk) », sur Doomsday (consulté le 27 mars 2013)
  11. (en) KristofDinh, « Q-Base 2013 », sur Partyflock, (consulté le 10 octobre 2017).
  12. Modèle:Lie nweb.

Liens externes[modifier | modifier le code]