Helen Kerfoot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Helen Kerfoot
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Distinction

Helen Kerfoot est une géographe spécialisée en toponymie. Durant dix ans elle dirige le Groupe d'experts des Nations unies pour les noms géographiques.

Biographie[modifier | modifier le code]

Helen Kerfoot naît au Royaume-Uni et étudie la géologie en maîtrise[1],[2].

Carrière[modifier | modifier le code]

Helen Kerfoot effectue la majeure partie de sa carrière au Canada. Géologue dans le nord du pays, elle s'intéresse par des travaux de terrain à la manière de nommer les lieux, la toponymie. Elle travaille sur ce sujet au Ministère de l'Énergie, des Mines et des Ressources du gouvernement canadien[1].

De 1997 à 2003, elle préside la Société canadienne pour l'étude des noms. Elle occupe à plusieurs reprise le poste de secrétaire exécutive de la Commission de toponymie du Canada qui statue sur les noms utilisés au Canada et sur ceux utilisés sur les cartes officielles du gouvernement fédéral[3].

Helen Kerfoot est déléguée en 1987 par le gouvernement canadien au Groupe d'experts des Nations Unies pour les noms géographiques[1]. De 2002 à 2012, elle est la sixième directrice du Groupe d'experts des Nations unies pour les noms géographiques (GENUNG)[2]. Ce groupe d'expertise étudie les aspects techniques, culturels et linguistiques des noms géographiques[4]. Son mandat est marqué par l'attention qu'elle porte à la toponymie dans les pays en développement[5], par son soutien aux recherches sur la toponymie au sein de l'Union Géographique Internationale (UGI) et par la promotion de la discipline[1]'[6]. Elle travaille particulièrement sur l'aspect spatial des noms, leur standardisation[7] et sur le multilinguisme, ce qui bénéficie à l'ensemble de la communauté de l'information géographique[4].

Elle poursuit son parcours par de la formation et de la sensibilisation sur la manière de nommer les lieux[8]. Elle publie également plusieurs articles scientifiques sur ce sujet[9]'[10].

L'ensemble de sa carrière est récompensé en 2021 par l'UGI[1][11].

Hommages et distinctions[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • (en) Place names as intangible cultural heritage, Andrea Cantile, Helen Kerfoot, , 223 p. (ISBN 9788852390906)
  • (en) Placing names : enriching and integrating gazetteers, , 265 p. (ISBN 9780253022448)
  • Groupe d’experts des Nations Unies pour les noms géographiques, Manuel de normalisation nationale des noms géographiques, Publications des Nations Unies, , 177 p. (ISBN 978-92-1-261207-2, lire en ligne)

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f et g (en-US) Felix Ortag, « Honorary Fellowship for Helen Kerfoot », sur International Cartographic Association (consulté le )
  2. a b et c (en-US) Mike, « Announcement of IGU Awards 2021 », sur IGU Online, (consulté le )
  3. « Commission de toponymie du Canada | l'Encyclopédie Canadienne », sur www.thecanadianencyclopedia.ca (consulté le )
  4. a et b (en) « The United Nations Group of Experts on Geographical Names (UNGEGN) 26th Session - May 2011 », sur www.fig.net (consulté le )
  5. (en) « What's in a place-name? Not an apostrophe », The Daily News (Halifax),‎
  6. « Algérie : le directeur du CRASC appelle à la normalisation des noms des lieux publics. », Maghreb Emergent,‎
  7. « What's in a name? », The Hamilton Spectator,‎
  8. Ammara Bekkouche, « Cycle de formation en toponymie organisé par le CRASC/RASYD (Centre de Recherche en Anthropologie Sociale et Culturelle/Unité de Recherche sur les Systèmes de Dénomination en Algérie) en partenariat avec United Nations Group of Experts on Geographical Names UNGEGN, 15-17 septembre 2014 », Insaniyat / إنسانيات. Revue algérienne d'anthropologie et de sciences sociales, nos 65-66,‎ , p. 329–333 (ISSN 1111-2050, lire en ligne, consulté le )
  9. (en) Helen Kerfoot, « Geographical Names: Some Current Issues in the Context of the United Nations », The Cartographic Journal, vol. 41, no 2,‎ , p. 89–94 (ISSN 0008-7041, DOI 10.1179/000870404X12536, lire en ligne, consulté le )
  10. (en) Helen Kerfoot et Alan Rayburn, « The Roots and Development of the Canadian Permanent Committee on Geographical Names », Names, vol. 38, no 3,‎ , p. 183–192 (ISSN 1756-2279, DOI 10.1179/nam.1990.38.3.183, lire en ligne, consulté le )
  11. « IGU Awards 2021 - Français », sur wp.unil.ch (consulté le )
  12. (en) politis, « In praise of volunteers », sur Canadian Geographic, (consulté le )
  13. (en-US) Manuela Schmidt, « ICA Award Medals », sur International Cartographic Association (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]