Hassana Alidou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Alidou.
Hassana Alidou
Hassana Alidou 2017.jpg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (54 ans)
NiameyVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Fratrie

Hassana Alidou, née en 1963, est une pédagogue et une diplomate nigérienne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Hassana Alidou est née le 29 mars 1963 à Niamey[1]. Elle perd sa mère à l'âge de 3 ans, son père à l'âge de 7 ans[2]. Elle étudie à l'université de Niamey, où elle obtient en 1987 un baccalauréat universitaire en linguistique. Grâce à une bourse, elle poursuit ensuite ses études à l'université de l'Illinois, où elle obtient en 1991 une maîtrise en linguistique[3], puis y travaille en tant qu'assitante universitaire.

En 1993, elle revient au Niger, et devient en 1994, professeur de linguistique à l'université de Niamey[4]. Ensuite, elle travaille sur un projet pour la Fondation Allemande pour le Développement international, sur l'éducation de base au Niger, Mali et Burkina Faso. À partir de 1996, elle est également conseillère pour l'éducation et l'alphabétisation, au sein de Agence de développement néerlandaise au Niger. Alidou soutient une thèse en linguistique en 1997, en à l'Université de l'Illinois.

Elle travaille de 1998 à 2002, à l'université A&M du Texas en tant que professeur Assistant et en tant que Ccoordinatrice pour l'éducation multiculturelle. Parallèlement, elle est, de 1999 à 2000, maître de conférences sur l'éducation et le développement à l'université de Sussex, et dirige de 2000 à 2003 en tant que directrice académique, un projet sur l'éducation bilingue et l'alphabétisation, pour la Fondation Allemande pour le Développement international, l'UNICEF etle ministère de l'éducation nationale du Burkina Faso.

À partir de 2002, elle est professeur à l'Alliant International University à San Diego. Défendant l'utilisation de langues autochtones, au lieu de l'Anglais ou du Français, dans les premières classes éducatives en Afrique , elle conseille l'Institut pour l'éducation de l'UNESCO Institute for Education sur l'enseignement en langue maternelle sur ce continent africain. Elle est également Directrice régionale de l'UNESCO à Abuja[3],[5].

Elle devient en février 2015 ambassadrice du Niger aux États-Unis[5],[6]. Depuis 2016, elle est également accréditée comme ambassadrice au Canada[7],[8].

Elle a trois enfants[4]. Sa sœur jumelle est la sociologue Ousseina Alidou[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Afrique », Échos de chez-nous (congndps.qc.ca),‎ (lire en ligne)
  2. (en) « Niger’s Washington Envoy Hassana Alidou Bags Leadership Award », Allo Conakry,‎ (lire en ligne)
  3. a, b et c (en) Steve Straehley, « Niger’s Ambassador to the United States: Who Is Hassana Alidou? », AllGov,‎ (lire en ligne)
  4. a et b (en) Sarah Akolor, « Hassana Alidou », National Institute of Education, Nanyang Technological University (NIE/NTU), Singapour,‎ (lire en ligne)
  5. a et b « Hassana Alidou nommée ambassadrice de la République du Niger aux États-Unis », Unesco Institute for Lifelong Learning,‎ (lire en ligne)
  6. « Célébration de la Fête de l’indépendance du Niger aux USA : L’ambassadeur du Niger aux USA plaide pour le renforcement du partenariat entre les deux pays », Niger Inter,‎ (lire en ligne)
  7. (en) « About us », sur Embassy of Niger to the United States of America (consulté en 7)
  8. « Représentants étrangers au Canada: Ambassadeurs par Ordre de Préséance », sur Gouvernement du Canada (consulté en 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]