Hassana Alidou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Alidou.

Hassana Alidou, née en 1963, est une pédagogue et une diplomate nigérienne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Hassana Alidou est née le 29 mars 1963 à Niamey[1]. Elle perd sa mère à l'âge de 3 ans, son père à l'âge de 7 ans[2]. Elle étudie à l'université de Niamey, où elle obtient en 1987 un baccalauréat universitaire en linguistique. Grâce à une bourse, elle poursuit ensuite ses études à l'université de l'Illinois, où elle obtient en 1991 une maîtrise en linguistique[3], puis y travaille en tant qu'assitante universitaire.

En 1993, elle revient au Niger, et devient en 1994, professeur de linguistique à l'université de Niamey[4]. Ensuite, elle travaille sur un projet pour la Fondation Allemande pour le Développement international, sur l'éducation de base au Niger, Mali et Burkina Faso. À partir de 1996, elle est également conseillère pour l'éducation et l'alphabétisation, au sein de Agence de développement néerlandaise au Niger. Alidou soutient une thèse en linguistique en 1997, en à l'Université de l'Illinois.

Elle travaille de 1998 à 2002, à l'université A&M du Texas en tant que professeur Assistant et en tant que Ccoordinatrice pour l'éducation multiculturelle. Parallèlement, elle est, de 1999 à 2000, maître de conférences sur l'éducation et le développement à l'université de Sussex, et dirige de 2000 à 2003 en tant que directrice académique, un projet sur l'éducation bilingue et l'alphabétisation, pour la Fondation Allemande pour le Développement international, l'UNICEF etle ministère de l'éducation nationale du Burkina Faso.

À partir de 2002, elle est professeur à l'Alliant International University à San Diego. Défendant l'utilisation de langues autochtones, au lieu de l'Anglais ou du Français, dans les premières classes éducatives en Afrique , elle conseille l'Institut pour l'éducation de l'UNESCO Institute for Education sur l'enseignement en langue maternelle sur ce continent africain. Elle est également Directrice régionale de l'UNESCO à Abuja[3],[5].

Elle devient en février 2015 ambassadrice du Niger aux États-Unis[5],[6]. Depuis 2016, elle est également accréditée comme ambassadrice au Canada[7],[8].

Elle a trois enfants[4]. Sa sœur jumelle est la sociologue Ousseina Alidou[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Afrique », Échos de chez-nous (congndps.qc.ca),‎ (lire en ligne)
  2. (en) « Niger’s Washington Envoy Hassana Alidou Bags Leadership Award », Allo Conakry,‎ (lire en ligne)
  3. a, b et c (en) Steve Straehley, « Niger’s Ambassador to the United States: Who Is Hassana Alidou? », AllGov,‎ (lire en ligne)
  4. a et b (en) Sarah Akolor, « Hassana Alidou », National Institute of Education, Nanyang Technological University (NIE/NTU), Singapour,‎ (lire en ligne)
  5. a et b « Hassana Alidou nommée ambassadrice de la République du Niger aux États-Unis », Unesco Institute for Lifelong Learning,‎ (lire en ligne)
  6. « Célébration de la Fête de l’indépendance du Niger aux USA : L’ambassadeur du Niger aux USA plaide pour le renforcement du partenariat entre les deux pays », Niger Inter,‎ (lire en ligne)
  7. (en) « About us », sur Embassy of Niger to the United States of America (consulté en 7)
  8. « Représentants étrangers au Canada: Ambassadeurs par Ordre de Préséance », sur Gouvernement du Canada (consulté en 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]