Hassan Reda El-Senussi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Hassan Reda al-Sanussi)
Aller à : navigation, rechercher
Hassan El-Senussi
Description de cette image, également commentée ci-après

S.A.R. le prince Hassan Reda El-Senussi

Titres

Prétendant au trône de Libye


(8 ans 11 mois et 3 jours)

Prédécesseur Idris Ier(roi de Libye)
Successeur Mohammed El-Senussi

Prince héritier de Libye


(26 ans 6 mois et 29 jours)

Prédécesseur Aucun
Successeur Mohammed El-Senussi
Biographie
Titulature Prince héritier
Dynastie Senussi
Nom de naissance Hassan Reda El-Senussi
Naissance 1928
(Cyrénaïque)
Décès (à 64 ans)
Londres (Royaume-Uni)
Père Mohammad Reda El-Senussi
Mère Imbaraika El-Fallatiya
Conjoint Fawzia bint Tahir
Enfants Prince Al-Mahdi El-Senussi
Princesse Fatima El-Senussi
Princesse Faiza El-Senussi
Prince Mohammed El-Senussi
Prince Khaled El-Senussi
Prince Ashraf El-Senussi
Prince Jalal El-Senussi
Princesse Amal El-Senussi
Description de cette image, également commentée ci-après

Prétendants au trône de Libye

Sidi Hassan El-Senussi, né en 1928 en Cyrénaïque et mort le à Londres, était le prince héritier du Royaume de Libye (1956-1969), jusqu'au coup d'État du capitaine Mouammar Kadhafi. Neveu du roi Idris Ier, il est nommé prince héritier du , à la suite du décès de son père, le prince Mohammed Reda, frère du roi, jusqu'au , date du coup d'État du capitaine Mouammar Kadhafi.

Poignée de main entre le prince héritier et le gouverneur de Cyrénaïque, Hussein Maziq, le 23 avril 1959.

Les événements de septembre 1969 ont été cruciaux, tant pour la Libye que pour le prince Hassan Reda. En effet, le roi Idris, souffrant et sans héritier direct avec son épouse la reine Fatima, a remis au président du Sénat une lettre signée du 4 août 1969 par laquelle il renonçait au trône en faveur de son neveu, le prince héritier Hassan Reda. Le roi prévoyait d'abdiquer le 2 septembre et le prince Hassan Reda exerçait déjà la charge de régent en l'absence du souverain, en traitement médical en Turquie. Mais le , un groupe d'officiers, parmi lesquels le jeune capitaine Mouammar Kadhafi organise un coup d'État et dépose le roi Idris.

Arrêté et placé en détention, le prince Hassan Reda est jugé par la nouvelle Cour populaire libyenne et condamné à trois ans de prison en 1971. En 1984, il sort indemne de l'incendie de son domicile mais un accident vasculaire cérébral le laisse paralysé. En 1988, il est autorisé par le colonel Kadhafi à se rendre à Londres pour un traitement médical mais il meurt le 28 avril 1992, laissant la succession au trône à son second fils, le prince Mohammed.