Hans Tappenbeck

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le lieutenant Tappenbeck vers 1888.

Hans Tappenbeck, né le à Wolsier (Brandebourg) et mort le à Douala (Cameroun allemand), est un officier et explorateur allemand.

Biographie[modifier | modifier le code]

Tracé de l'expédition de Kund et Tappenbeck en 1888.

Tappenbeck est le fils d'un fonctionnaire régional. Il fait ses études au lycée de Louisenstädt à Berlin, puis à l'école des cadets de Culm. Il devient ensuite enseigne-porte-épée au 17e du 4e régiment d'infanterie de Westphalie et officier en 1880. Tappenbeck est en mission d'exploration entre 1884 et 1886 autour du fleuve Congo, puis à partir de 1887 dans l'arrière-pays du Cameroun allemand (Kamerun) avec Richard Kund. En novembre 1887, ils explorent la région de Bipindi jusqu'au fleuve Nyong et continuent ensuite jusqu'au fleuve Sanaga. Ils ont pour mission de conquérir Wataré, le village principal de la tribu des Vutes.

Tappenbeck fonde avec Kund, lors de leur seconde expédition qui a lieu dans le territoire des Ewondos, le poste de Jaundo, ou Jaunde, qui deviendra Yaoundé (capitale actuelle du Cameroun). Le poste sert essentiellement de poste d'observation scientifique, d'exploration de la faune et de la flore, en vue d'une éventuelle exploitation économique, et de point de départ pour d'autres expéditions. Tappenbeck part de Jaundo pour rendre visite, en tant que premier Blanc, au chef de la tribu influente des Vutes, Ngrang Gomtsé, qui réside à Ndoumba. Il explore l'intérieur du territoire plus profondément que ne l'avaient prévu les autorités de Berlin, ouvrant ainsi la voie à d'autres missions d'exploitation.

Le lieutenant Tappenbeck meurt du paludisme, contracté en mars, en retournant à Douala.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) Erster Vorstoß in das Innere von Groß-Batangas aus, in : Mitteilungen von Forschungreisenden und Gelehrten aus den deutschen Schutzgebiet, volume I, 1888, p. 2-6
  • (de) Bericht über den äußeren Verlauf der Batanga-Expedition (Ende Oktober 1887 bis März 1888), in Mitteilungen von Forschungreisenden und Gelherten aus den deutschen Schutzgebiet, volume I, 1888, p. 6-22
  • (de) Nachruf für Lieutenant Tappenbeck, idem, volume II, 1889, p. 67-69
  • (de) Letzter Bericht von Lieutenant Tappenbeck, idem, volume II, 1889, p. 114-119
  • (de) Reise von Lieutenant Tappenbeck von der Jaunde-Station über den Sannaga nach Ngila's Residenz, idem, volume III, 1890, p. 109-113

Source[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]