Haïl

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Hail)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Haïl (homonymie).
Haïl
(ar) حائل
Haïl
Le palais de Qishlah (en)
Administration
Pays Drapeau de l'Arabie saoudite Arabie saoudite
Province Haïl
Démographie
Population 412 758 hab. (2010)
Géographie
Coordonnées 27° 31′ 00″ nord, 41° 41′ 00″ est
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Arabie saoudite

Voir la carte administrative d'Arabie saoudite
City locator 14.svg
Haïl

Géolocalisation sur la carte : Arabie saoudite

Voir la carte topographique d'Arabie saoudite
City locator 14.svg
Haïl

Haïl (arabe : حائل, Ḥā'il), orthographié également Hail, Ha'yel, ou Hayil est une ville d'Arabie saoudite, située dans la province d'Haïl (au nord de la région de Nejd). La ville, qui compte actuellement plus de 300 000 habitants, a été naguère la capitale d'un puissant émirat contrôlé par la famille Al Rachid, rivale des Al Saoud, ceci jusqu'à la création par ces derniers de l'actuel royaume saoudien.

La Prince Abdulaziz bin Mousaed Economic City devrait permettre de revitaliser la région.

Histoire[modifier | modifier le code]

La ville de Haïl est durant la période préislamique, à partir du VIe siècle av. J.-C. voire dès le VIIIe siècle av. J.-C., une étape sur la route commerciale menant de Médine au sud de la Mésopotamie[1].

Transports[modifier | modifier le code]

Haïl est desservi par :

Tourisme[modifier | modifier le code]

  • le palais de Qishlah (en)
  • la forteresse Al-Qashalah
  • le Hail Museum
  • le fort 'Airil
  • le souk,
  • des hôtels-restaurants : Hotel Sahai Hall, Al-Jabalain Hotel, Lebanese House ;*

Culture populaire[modifier | modifier le code]

Haïl apparaît dans le tome 7 des Aventures de Buck Danny " Les trafiquants de la Mer Rouge " . C'est à Haïl qu'est stationnée sur une base aérienne une " police de l'air " aux couleurs de la Royal Air Force .

Références[modifier | modifier le code]

  1. Bertrand Lafont, Aline Tenu, Philippe Clancier et Francis Joannès, Mésopotamie : De Gilgamesh à Artaban (3300-120 av. J.-C.), Paris, Belin, coll. « Mondes anciens », , 1040 p. (ISBN 978-2-7011-6490-8), chap. 17 (« L'Assyrie impériale »), p. 713-718.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]