HLM (Dakar)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir HLM.
HLM
Image illustrative de l'article HLM (Dakar)
Administration
Pays Drapeau du Sénégal Sénégal
Région Dakar
Département Dakar
Maire
Mandat
Babacar Sadikh Seck[1]
2014-2019
Démographie
Population 46 722 hab. (estim. 2007)
Géographie
Coordonnées 14° 42′ 00″ nord, 17° 26′ 44″ ouest
Altitude Min. 29 m – Max. 55 m
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Sénégal

Voir la carte administrative du Sénégal
City locator 14.svg
HLM

Géolocalisation sur la carte : Sénégal

Voir la carte topographique du Sénégal
City locator 14.svg
HLM

HLM est l'une des 19 communes d'arrondissement de Dakar (Sénégal). Elle fait partie de l'arrondissement de Grand Dakar.

Elle est située dans le centre-sud de la capitale.

Histoire[modifier | modifier le code]

La commune a été créée en 1996. Sa dissolution a été envisagée lors du Conseil des Ministres du 2 mai 2008[2], mais n'a pas été concrétisée depuis.

Administration[modifier | modifier le code]

HLM fait partie de l'arrondissement de Grand Dakar, dans le département de Dakar. Elle est constituée de six quartiers : HLM 1, HLM 2, HLM 3, HLM 4, HLM 5, HLM 6.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est bordée à l'ouest par l'autoroute A1 qui la sépare de la commune de Hann Bel-Air.

Population[modifier | modifier le code]

Lors du recensement de 2002, la commune comptait 41 523 personnes pour 3 797 concessions et 5 102 ménages.

Fin 2007, selon les estimations officielles, la population s'élèverait à 46 722 habitants.

Économie[modifier | modifier le code]

HLM est connu pour son grand marché situé au centre de la commune, il se tient tous les jours.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Voici la Liste des Maires des 19 communes de Dakar », Webnews, 2 août 2014 [1]
  2. Décret du 2 mai 2008