Sicap-Liberté

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sicap-Liberté
Sicap-Liberté
Administration
Pays Drapeau du Sénégal Sénégal
Région Dakar
Département Dakar
Maire
Mandat
Santi Séne Hagne[1]
2010-2019
Démographie
Population 47 134 hab. (2007)
Densité 23 567 hab./km2
Géographie
Coordonnées 14° 42′ nord, 17° 27′ ouest
Altitude 31 m
Superficie 200 ha = 2 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Sénégal

Voir la carte administrative du Sénégal
City locator 14.svg
Sicap-Liberté

Géolocalisation sur la carte : Sénégal

Voir la carte topographique du Sénégal
City locator 14.svg
Sicap-Liberté

Sicap-Liberté est l'une des 19 communes d'arrondissement de Dakar (Sénégal). Située au centre de la capitale, elle fait partie de l'arrondissement de Grand Dakar.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est située au centre de la presqu'île du Cap-Vert, elle est limitée au nord par la route du front de terre, la VDN (voie de dégagement nord) et le carrefour Liberté 6 Khar Yalla qui la séparent de Grand Yoff. A l’est, les allées Ababacar Sy du rond point jet d’eau au rond point Terminus Liberté 5, puis le tronçon de l’avenue Cheikh Ahmadou Bamba, marquent la limite avec Dieuppeul-Derklé. Au sud, l’avenue Bourguiba la borde face à Biscuiterie. A l’ouest, la VDN dans son intersection avec le prolongement de la route du front de terre, l’ancienne piste, la route limitant sacre–cœur 1-2-3 au Nord, puis le boulevard Dial Diop, la limitent des communes de Mermoz-Sacré-Cœur et Ouakam.

Histoire[modifier | modifier le code]

Construites il y a une cinquantaine d'années, les cités de Sicap-Liberté ont été érigées en commune d'arrondissement en 1996. La commune s'est urbanisée à partir de la fin des années 50 avec la construction des six quartiers de 1958 à 1973 sous l'égide de la Société immobilière du Cap-Vert dont l'acronyme SICAP donne son nom à la localité.

Administration[modifier | modifier le code]

La commune fait partie de l'arrondissement de Grand Dakar, dans le département de Dakar. Elle est divisée en six quartiers : Liberté 1, Liberté 2, Liberté 3, Liberté 4, Liberté 5, Liberté 6. Le premier maire de la commune s'appelait Amadou Lamine Dial. Le deuxième maire élu se nomme Santi Agne Sene. La commune est administrée par un conseil municipal.

Maires de Sicap-Liberté
Période Identité Parti Coalition
1996 - 2001 Amadou Lamine Dial
2001 - 2002 Délégation spéciale
2002 - 2009 Adja Gnagna Touré Edwin PDS
2009 - 2010 Pape Mamadou Diop PS
2010 - 2014 Santi Séne Hagne AFP
réélu en 2014 Santi Séne Hagne AFP Taxawu Ndakaru

Population[modifier | modifier le code]

Lors du recensement de 2002, la population s'élevait à 41 889 habitants pour 5 836 concessions et 6 509 ménages.

Selon les estimations officielles, Sicap-Liberté compterait 47 134 habitants fin 2007.

Lieux de cultes[modifier | modifier le code]

La commune est pourvue de plusieurs mosquées : Liberté 6 Extension, Liberté 6, Cheick Abass Sall, As Salaam, Liberté 5A, Liberté 4, Dieuppeul 3, Al-Mutazamin, An Nour.

Éducation[modifier | modifier le code]

l’Institut des Métiers de l’Environnement et de la Métrologie (IMEM) est situé à Sicap-Liberté 6.

Sports[modifier | modifier le code]

Le stade polyvalent Demba Diop est situé sur le boulevard du Président Habib Bourguiba dans le quartier Sicap-Liberté 1.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Voici la Liste des Maires des 19 communes de Dakar », Webnews, 2 août 2014 [1]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • Liberté 4, un trop plein imprévu..., film documentaire, 1998, 13'
  • Nuit sans étoiles, film fiction, 2001, 10'
  • La passion du jeu, film fiction, 2001, 7'
  • La pièce de 100frs CFA, film fiction, 2011, 10'

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]