Hōjō Ujinori

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hōjō Ujinori est un nom japonais traditionnel ; le nom de famille (ou le nom d'école), Hōjō, précède donc le prénom (ou le nom d'artiste).
Hōjō Ujinori
Biographie
Naissance
Décès
Nom dans la langue maternelle
北条氏規Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Père
Mère
Fratrie
Enfant
Hōjō Ujimori (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Hōjō Ujinori (北条 氏規?, 1545) est un samouraï de l'époque Sengoku au Japon et le quatrième fils de Hōjō Ujiyasu.

Biographie[modifier | modifier le code]

Quatrième fils de Hojo Ujiyasu, un puissant daïmio dans la région de Sagami au Kanto, sa mère est Zuikeii-in, sœur d'Imagawa Yoshimoto.

Très jeune, il est envoyé en otage chez les Imagawa où il rencontre Tokugawa Ieyasu, qui deviendra le 3ème unificateur du Japon.

Quand il revient au sein de sa famille en 1569, il devient responsable du château de Nirayama. Il épouse d'abord la fille de Asahina Yasuyo, officier des Imagawa et puis sa cousine, la fille de Tsunashige Hojo ; ils ont plusieurs enfants dont Hojo Ujimori, adopté par son cousin Hojo Ujinao.

En 1590, Toyotomi Hideyoshi a presque le contrôle total du pays, les seul opposants restants sont les Hojo. Malgré les efforts en vain de Ujinori pour convaincre son frère Ujimasa et son neveu Ujinao de plier le genou, et des négociations entre les Toyotomi et les Hojo , Hideyoshi et ses hommes assiègent le château d'Odawara. Avant cela, le château de Nirayama fut assiégé par les troupes d'Oda Nobukatsu. Ieyasu Tokugawa convainc Ujinori de se rendre. Les frères de Ujinori se suicidèrent, et Ujinori suit son neveu au Mont Koya. En 1594, Hideyoshi pardonne Ujinori et lui donne des terres à Kawachi. Il meurt en 1600. Son fils, Ujimori, hérite de ses terres .

Famille[modifier | modifier le code]

Source de la traduction[modifier | modifier le code]