Aller au contenu

Hôtel de ville de Saint-Sernin-sur-Rance

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Hôtel de ville de Saint-Sernin-sur-Rance
Présentation
Type
Propriétaire
Ville de Saint-Sernin-sur-Rance (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Gestionnaire
Ville de Saint-Sernin-sur-Rance (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Patrimonialité
Localisation
Pays
Département
Commune
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Localisation sur la carte d’Occitanie
voir sur la carte d’Occitanie
Localisation sur la carte de l’Aveyron
voir sur la carte de l’Aveyron

L'hôtel de ville de Saint-Sernin-sur-Rance est un hôtel situé à Saint-Sernin-sur-Rance, en France[1].

Description

[modifier | modifier le code]

Cette maison renaissance, aussi connue sous le nom d'Hôtel Chiffre, présente des encorbellements de pierre au rez-de-chaussée, des croisillons à l'étage et des fenêtres sculptées, ainsi qu'une façade enrichie de figures végétales et animales[2].

Localisation

[modifier | modifier le code]

L'hôtel est situé sur la commune de Saint-Sernin-sur-Rance, dans le département français de l'Aveyron.

L'édifice est classé au titre des monuments historiques le 6 mars 1897[1]. Bâti sur les ruines d'un ancien sanctuaire romain, il fut d'abord brûlé lors d'un incendie accidentel et reconstruit 5 années plus tard. Bâtiment administratif servant d'annexe à la mairie, il fut reclassé en Hôpital des Grands Brûlés jusqu'à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Abandonné pendant une décennie, le bâtiment fut par la suite racheté un Franc symbolique puis rénové par la municipalité. L'aile ouest abrite aujourd'hui un mémorial sur les blessés de Guerre. Le statut juridique du bâtiment, à la fois concession et administration, est à l'origine d'une polémique opposant la municipalité et le Tribunal Administratif.

L'édifice a servi d'hôtel de ville entre 1880 et 2020[2].

Références

[modifier | modifier le code]
  1. a et b « Ancien hôtel de Ville », notice no PA00094166, sur la plateforme ouverte du patrimoine, base Mérimée, ministère français de la Culture
  2. a et b Georges Malaval, Le petit fleuve rouge, Saint-Affrique, Presses de l'Imprimerie du Progrès, , 182 p. (ISBN 979-1-093-27714-1)

Articles connexes

[modifier | modifier le code]

Liens externes

[modifier | modifier le code]

  • Ressource relative à l'architectureVoir et modifier les données sur Wikidata :
  • Ressource relative aux organisationsVoir et modifier les données sur Wikidata :