Hôtel de Cours de Thomazeau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Hôtel de Cours de Thomazeau
Castillonnès - Hôtel de Cours de Thomazeau -1.JPG
L'hôtel de Cours de Thomazeau vu de la rue du Petit-Paris
Présentation
Destination initiale
Hôtel particulier
Destination actuelle
Hôtel
Style
Construction
Vers 1770
Propriétaire
privé
Patrimonialité
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Adresse
8, rue du Petit-ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte d’Aquitaine
voir sur la carte d’Aquitaine
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Lot-et-Garonne
voir sur la carte de Lot-et-Garonne
Red pog.svg

L’hôtel de Cours de Thomazeau est un hôtel particulier situé à Castillonnès, dans le département de Lot-et-Garonne, en France.

Localisation[modifier | modifier le code]

L'hôtel de Cours de Thomazeau est situé 8 rue du Petit-Paris à Castillonnès.

Historique[modifier | modifier le code]

La famille de Cours de Thomazeau s'est enrichie dans le commerce avec les Antilles. Les revenus de ce commerce leur a permis d'acheter des terres.

Franççois de Cours de Thomazeau a fait construire ce bel hôtel particulier vers 1770-1775. Il a été construit sur les ruines d'un château médiéval dont il reste les salles souterraines. Les plans seraient dus à l'architecte Victor Louis.

Pendant des travaux d'aménagement de salles d'un bâtiment faisant face à l'hôtel particulier, et servant autrefois de remise, les propriétaires ont découvert en une petite bourse en soie cachée dans un mur. Elle contenait quarante-cinq pièces d'or, en partie espagnoles, qui dateraient de l'époque de Philippe II d'Espagne et d'Henri IV[1],[2].

L'édifice a été partiellement inscrit au titre des monuments historiques le [3]. Seules deux pièces à l'intérieur sont protégées par l'inscription et ne peuvent donc être modifiées. La façade en pierres assez érodées par le temps, est en attente de restauration. Une partie des salles souterraines comprenant un bassin alimenté par une source souterraine permanente a été aménagée.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Robert de Flaujac, La société castillonnésienne dans le siècle de la Révolution, p. 99, Revue de l'Agenais, juillet-, numéro spécial Castillonnès, no 2010-3

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]