Hélianthe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Helianthus

Fleur d'hélianthe. Dans la ville d'Eberndorf, Autriche, juillet 2014.
Un champ d'hélianthes (ici Helianthus Annuus) à Arkaia, Espagne. Août 2018.

Le genre Helianthus (les hélianthes ou hélianthi) regroupe diverses plantes de la famille des Astéracées (ou Composées) à grands capitules jaunes. Elles sont originaires d'Amérique du nord ou tropicale, et certaines espèces sont naturalisées en France. Les deux plus connues sont le tournesol (Helianthus annuus) et le topinambour (Helianthus tuberosus).

On distingue, au sein du disque floral, des fleurons ligulés (la corolle forme une langue, la ligule) en périphérie et des fleurons tubuleux au centre.

Phytonymie[modifier | modifier le code]

Le nom scientifique Helianthus vient du grec hêlios, « soleil », et anthos, « fleur », les pétales jaunes de cette « fleur de soleil » rappelant l'astre du jour[1].

Utilisation[modifier | modifier le code]

Les tubercules des hélianthi se consomment crus ou cuits comme ceux des topinambours[2].

Principales espèces en France[modifier | modifier le code]

Selon ITIS[3] :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. François Couplan, Les plantes et leurs noms. Histoires insolites, Editions Quae, , p. 215.
  2. François Couplan, Aimez vos plantes invasives. Mangez-les !, éditions Quae, , p. 70.
  3. (ITIS, 2010)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]