Gymnocladus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Gymnocladus est un genre de plantes dicotylédones de la famille des Fabaceae (légumineuses), sous-famille des Caesalpinioideae, originaire d'Amérique du Nord et d'Asie de l'Est, qui comprend cinq espèces acceptées[2]. Quatre espèces proviennent d'Asie alors qu'une seule, Gymnocladus dioica, est indigène en Amérique du Nord[3].

Ce sont des arbres qui se rencontrent dans les forêts de plaine ou de montagne, tempérées ou tropicales, parfois sur les rives des cours d'eau[4].

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom générique « Gymnocladus » dérive de deux racines grecques ː γυμνός (gymnos), « nu », et kládos (clados), « rameau »[5], en référence à l'« air nu et mort de l'espèce la plus connue de ce genre lorsqu'en hiver elle est dépouillée de ses feuilles »[6].

Liste d'espèces[modifier | modifier le code]

Selon The Plant List (21 décembre 2018)[2] :

Certaines anciennes classifications incluaient les espèces du genre Gleditsia dans le genre Gymnocladus (Gymnocladus williamsii = Gleditsia sinensis).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Tropicos, consulté le 21 décembre 2018
  2. a et b The Plant List, consulté le 21 décembre 2018
  3. (en) « Gymnocladus in Flora of China @ efloras.org », sur www.efloras.org (consulté le 13 août 2016).
  4. (en) « Gymnocladus Lam. », sur Plants of the World Online (consulté le 21 décembre 2018).
  5. Farrar, J. L., Les arbres du Canada, Saint Laurent, Québec, Fides.,
  6. Henri-Louis Duhamel Du Monceau, Traité des arbres et arbustes que l'on cultive en France en pleine terre., Paris, Didot,

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :