Gustav Freytag

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Gustav Freytag (né le à Kreuzburg - mort le à Wiesbaden) est un écrivain prussien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il étudie la philologie à l'université de Breslau et à l'université de Berlin.

En 1847, il s'installe à Berlin. L'année suivante, il devient avec Julian Schmidt l'éditeur de Die Grenzboten, un hebdomadaire fondé en 1841 et devenu la tribune principale du libéralisme allemand et autrichien. Freytag participa à sa direction jusqu'en 1861, puis à nouveau entre 1867 et 1870. Il édita aussi brièvement un nouveau périodique, Im neuen Reich.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Doit et Avoir

Liens externes[modifier | modifier le code]