Grigori Alexandrov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Grigori Aleksandrov)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Aleksandrov.
image illustrant un réalisateur image illustrant russe
image illustrant un réalisateur image illustrant soviétique
Cet article est une ébauche concernant un réalisateur russe et un réalisateur soviétique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les conventions filmographiques. Pour plus d’informations, voyez le projet Cinéma.

Grigori Alexandrov
Description de cette image, également commentée ci-après

Avec Lioubov Orlova en 1937

Nom de naissance Grigori Vassiliévitch Mormonenko
Naissance
Ekaterinbourg, Drapeau de l'Empire russe Empire russe
Nationalité Drapeau de la Russie russeDrapeau de l'URSS soviétique
Décès (80 ans)
Moscou, Drapeau de l'URSS Union soviétique
Profession Réalisateur, scénariste

Grigori Alexandrov, né Grigori Vassilievitch Mormonenko (en russe : Григорий Василевич Александров) le à Ekaterinbourg (Empire russe) et mort le à Moscou (Fédération de Russie, à l'époque Union soviétique), est un réalisateur et scénariste russe.

Il fut nommé Artiste du peuple de l'URSS en 1948 et reçut deux fois le prix Lénine, en 1941 et en 1950.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance[modifier | modifier le code]

Grigori Mormonenko (il prit le nom d'Alexandrov plus tard) naquit dans une famille de mineurs de l'Oural. Il commença à travailler à l'âge de dix ans. En 1912, il devient technicien à l'opéra d'Ekaterinbourg. Plus tard, il suit les cours du conservatoire de musique de la ville en classe de violon, dont il sort diplômé en 1917.

Carrière[modifier | modifier le code]

C'est en 1921, alors qu'il travaille au théâtre Proletcult (de la culture du prolétariat) de Moscou, qu'il rencontre Serge Eisenstein qui a vingt-trois ans. Des années de collaboration vont commencer : d'abord au théâtre et ensuite pour le cinéma muet. Alexandrov interprète le rôle de Guiliarovski dans Le cuirassé Potemkine en même temps qu'il assure le rôle d'asssistant du réalisateur. Il collabore ensuite à Octobre, dix jours qui ébranlèrent le monde et à La Ligne générale.

Il traversa l'Atlantique avec lui pour rejoindre Hollywood au début des années 1930. Il se rendit aussi au Mexique pendant quinze mois pour un projet qui ne se réalisa pas mais dont il tira le film Que Viva Mexico ! en 1979 à partir des rushs tournés par Eisenstein, Tissé et Alexandrov en 1930, récupérés des archives hollywoodiennes par le Gosfilmofond russe en 1978.

Revenu en URSS en 1932, Alexandrov sous les ordres de Staline dirigea le film L'Internationale en 1933, et créa ensuite le premier film musical soviétique (après en avoir parlé à Staline et à Gorki) Joyeux Garçons en 1934, avec la participation de Lioubov Orlova et de Léonid Outiossov. Alexandrov épousera plus tard Lioubov Orlova, dont le premier mari, économiste, avait été arrêté en 1930. Elle sera son interprète principale pour des films à succès, comme Le Cirque, Volga Volga (1938), ou La Voie lumineuse.

En 1943, il prend la direction du Théâtre national d'acteur de cinéma fondé sur la décision du Conseil des commissaires du peuple.

Après la guerre, Alexandrov créa encore un nouveau film musical Le Printemps (1947) avec Lioubov Orlova, Nicolas Tcherkassov, Eraste Garine et Faïna Ranevskaïa. Plusieurs de ses intimes furent emprisonnés par Staline, mais celui-ci avait de l'admiration pour le couple Alexandrov-Orlova. Alexandrov trouva moins d'inspiration après la mort du Père des Peuples, et tourna des documentaires sur Lénine et la révolution, ainsi qu'un documentaire sur son épouse morte en 1975.

Décorations et hommages[modifier | modifier le code]

  • En 1935 à l'occasion de l'anniversaire des quinze ans du cinéma soviétique, Alexandrov a été décoré de l'ordre de l'Étoile rouge, décoration théoriquement réservée aux seuls militaires[1].
  • Prix Lénine en 1941.
  • Artiste du peuple de l'URSS en 1948.
  • Prix Lénine en 1950.

Décès[modifier | modifier le code]

Il repose à côté de sa deuxième épouse Lioubov Orlova au cimetière de Novodevitchi, à Moscou.

Filmographie sélective[modifier | modifier le code]

Lioubov Orlova dans Joyeux Garçons de Grigori Alexandrov.

Comme réalisateur[modifier | modifier le code]

Comme acteur[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ludmila Alexandrov, Sous une constellation d'étoiles : l'amour - Grigori Alexandrov et Lioubov Orlova, publication à compte d'auteur, 2006, non traduite (en cours).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :