Grenade RPG-6

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

RPG-6 (РПГ-6)
Présentation
Pays d'origine Drapeau de l'URSS Union soviétique
Type Grenade à main antichar
Époque Fin de la Seconde Guerre mondiale et début de la guerre froide
Utilisateur(s) URSS et pays du pacte de Varsovie
Fabricant Usine n°11 à Kovrov
Période d'utilisation Octobre 1943 1950 (fin fabrication)
Poids et dimensions
Masse 1,1 kg
Longueur totale 337 mm
Diamètre 103 mm
Caractéristiques techniques
Explosif charge creuse de TNT
Quantité d'explosif 562 g
Retard fusée à percussion

La grenade RPG-6 (en russie : « Ruchnaya Protivotankovaya Granata », Grenade à main antichar) était une grenade à main anti-char de l'ère soviétique utilisée à la fin de la Seconde Guerre mondiale et au début de guerre froide. RPG était la désignation russe, et n’&tait pas l'abréviation plus connue des « lance-roquettes »). Elle fonctionne sur le principe de l’effet Monroe, dans lequel une charge explosive en forme de cône génère un jet concentré de métal en fusion qui percent les plaques de blindage. Elle subit des essais en septembre 1943, et fut mise en service en octobre de la même année.

Une enveloppe conique entourait une charge creuse et contenant 562 grammes de TNT, équipés d'un fusée à percussion et quatre rubans de tissu pour assurer la stabilité en vol après l’avoir lancé. Elle pouvait pénétrer environ 100 millimètres de blindage. La RPG-6 avait un rayon de fragmentation de 20 mètres à partir du point de détonation, et prouva son utilité contre l'infanterie tout comme contre les chars.

Historique[modifier | modifier le code]

La grenade RPG-6 avait été conçue pour remplacer pour la grenade RPG-43. La RPG-43 avait une grande tête explosive, mais avait été conçue pour exploser au contact du blindage d'un char. Il fut découvert plus tard que la performance optimale était lorsque qu'une ogive à charge creuse explosait à une faible distance du blindage, à peu près la même distance que le diamètre de l'arme. Dans le cas de la RPG-6, ceci fut obtenu en ajoutant une partie pointue creuse avec la fusée à l’avant de la grenade, de sorte que lorsque l'arme explosait la charge militaire était à la distance optimale du blindage. L'arme fut un succès et fut produite en masse, étant utilisé aux côtés de la grenade RPG-43 dans de nombreux pays, longtemps après la guerre. En 1944, un pistolet/mortier capable de lancer la RPG-6 à 220 m (à 150 m avec une bonne précision).furent donnés aux troupes du BRPG-44 (littéralement « lanceur de grenades anti-char »).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]