Grand Paris Aménagement

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ne doit pas être confondu avec Grand Paris.

Grand Paris Aménagement anciennement Agence foncière et technique de la région parisienne (AFTRP) est un établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC), créé par l’État en 1962. Sa compétence territoriale couvre l'ensemble de l’Île-de-France. Il œuvre dans quatre métiers : études et montage d'opérations, ingénierie foncière et immobilière, aménagement, constructions publiques.

Grand Paris Aménagement a son siège à Paris et dispose de deux directions déléguées, Nord et Sud-Est, autour des pôles de Roissy et d’Évry.

Grand Paris Aménagement est l’un des principaux acteurs de l’aménagement urbain en Île-de-France. Il intervient auprès et pour le compte des collectivités locales, aussi bien en tant que conseil et appui qu’en tant que concessionnaire garant de la bonne fin des opérations qui lui sont confiées et de leur qualité urbaine et environnementale.

Un décret du [1] prévoit la dissolution au de l'EPA Plaine de France et le transfert de ses droits et obligations à Grand Paris Aménagement. Toutes les opérations et projets seront poursuivis par Grand Paris Aménagement.

Lors de sa fusion avec l'EPA Plaine de France, sa gouvernance devrait évoluer pour dissocier les fonctions de président et de directeur[2].

Les métiers de Grand Paris Aménagement[modifier | modifier le code]

Ingénierie foncière[modifier | modifier le code]

En un demi-siècle d’actions foncières au service de l’État et des collectivités franciliennes, Grand Paris Aménagement a acquis un savoir-faire et une expertise pour concevoir une stratégie foncière adaptée aux caractéristiques des politiques et des actions projetées que pour conduire les actions correspondantes. Il intervient également, à des fins de préservation des espaces naturels principalement pour le compte de l’Agence régionale des espaces verts (AEV) et aussi pour le compte de l’État, via le ministère de l'Agriculture. Il a également développé une activité de gestionnaire de biens fonciers au bénéfice de l’État et d’autres établissements publics.

Études et montage[modifier | modifier le code]

En complément de son cœur de métier qui est l’aménagement, Grand Paris Aménagement a fait le choix d’un positionnement sur les démarches d’études menées en amont du lancement d’un projet urbain, convaincu que l’expérience des réalités opérationnelles que possèdent les aménageurs en fait des intervenants particulièrement qualifiés pouvant apporter un appui précieux aux collectivités locales.

Aménagement urbain[modifier | modifier le code]

En sa qualité d’aménageur, Grand Paris Aménagement agit pour l’essentiel dans le cadre de concessions d’aménagement attribuées par des communes ou des intercommunalités après mise en concurrence préalable, et dans quelques rares cas, dans des opérations dont elle a pris l’initiative, comme le lui permet son statut d’établissement public. Il accompagne en outre, par des prestations d’assistance à maîtrise d’ouvrage ou en mandat, les collectivités qui souhaitent conduire leur projet en régie. Grand Paris Aménagement est concessionnaire d’une cinquantaine d’opérations de taille et de nature très diverses. Il réalise aussi bien des parcs d’activités (dont le plus important est aujourd’hui Aérolians-Paris sur la commune de Tremblay-en-France), que des quartiers à dominante de logements, ou des opérations relevant du programme national de rénovation urbaine (dont la plus importante est le PRU de Clichy-Montfermeil).

Constructions publiques[modifier | modifier le code]

Grand Paris Aménagement intervient pour la construction d’équipements publics, en qualité de maître d’ouvrage de bâtiments inclus dans un traité de concession de zones d'aménagement concerté (ZAC) aménagées par lui, ou bien en qualité de mandataire ou d’assistant à maîtrise d’ouvrage lorsque cette prestation se fait pour le compte de maîtres d’ouvrage tiers. À ce titre l’un des fleurons de Grand Paris Aménagement a été la réalisation de la plupart des bases de loisirs régionales.

Chiffres-clés de l’année 2014[modifier | modifier le code]

  • 142 salariés (CDI au 31 décembre 2014)
  • 55 sites en cours d’aménagement
  • 17 études urbaines et foncières en cours
  • 306 ha acquis en compte propre ou pour le compte de tiers pour un montant de 7,8 M€
  • 111,4 ha cédés en compte propre ou pour le compte de tiers (hors opérations d’aménagement) pour un montant de 10,1 M€
  • 4 984 logements générés en 2014
  • 84,4 M€ HT de chiffre d’affaires et ressources assimilées

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]