Grand Mur de Sloan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
 Ne doit pas être confondu avec Grand Mur.
image illustrant la cosmologie image illustrant l’astronomie
Cet article est une ébauche concernant la cosmologie et l’astronomie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Le Grand Mur de Sloan dans une reconstruction (méthode DTFE, Delaunay tessellation field estimator) de la partie intérieure de la 2dF Galaxy Redshift Survey

En astronomie, le Grand Mur de Sloan (Sloan Great Wall ou SGW) est une structure cosmique formant un mur de galaxies géant (un filament galactique). Sa découverte fut annoncée le 20 octobre 2003, par John Richard Gott et Mario Jurić, de l'Université de Princeton, et leurs collègues du Sloan Digital Sky Survey[1].

Le mur mesure 1,38 milliard d'années-lumière de long (1.38×1025
m) et se situe à environ un milliard d'années-lumière de la Terre. Son positionnement dans le ciel est dans la région des constellations du Corbeau, de l'Hydre et du Centaure. Il constitue environ 1/60e du diamètre de l'univers observable, ce qui en fait la sixième plus grande structure connue dans l'univers visible après respectivement le Clowes–Campusano LQG U1.11 LQG, Huge-LQG, l'anneau géant GRB et le Grand Mur d'Hercule-Couronne boréale (Her-CrB GW).

Le Grand Mur de Sloan est 1,8 et 2,7 fois plus long que le Grand Mur de galaxies découvert en 1989[2]. Il contient plusieurs superamas de galaxies, dont le plus grand et riche se nome SCI 126, situé dans la région la plus dense de sa structure[3],[4].

En 2011, il a été émis l'hypothèse que le Grand Mur de Sloan ne soit que l'alignement fortuit de trois structures plus petites, et non une structure propre[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. J. R. Gott III et al., Astrophys. J., 624, 463 (2005). Figure 8 – "Logarithmic Maps of the Universe" – is available as a poster from the homepage of Mario Juric.
  2. (en) Margaret J. Geller et John P. Huchra, « Mapping the Universe », Science, vol. 246, no 4932,‎ , p. 897–903 (PMID 17812575, DOI 10.1126/science.246.4932.897, Bibcode 1989Sci...246..897G)
  3. (en) M. Einasto, L. J. Liivamägi, E. Tempel, E. Saar, E. Tago, P. Einasto, I. Enkvist, J. Einasto et V. J. Martínez, « The Sloan Great Wall. Morphology and Galaxy Content », The Astrophysical Journal, vol. 736, no 1,‎ , p. 51 (DOI 10.1088/0004-637X/736/1/51, Bibcode 2011ApJ...736...51E, arXiv 1105.1632)
  4. (en) « The Sloan Great Wall -- Supercluster of Galaxies », sur Centre de Données astronomiques de Strasbourg (consulté le 3 janvier 2017)
  5. (en) Roger G. Clowes, Luis E. Campusano, Matthew J. Graham et Ilona K. Soechting, « Two close Large Quasar Groups of size ~ 350 Mpc at z ~ 1.2 », Monthly Notices of the Royal Astronomical Society, vol. 419, no 1,‎ , p. 556–565 (DOI 10.1111/j.1365-2966.2011.19719.x, Bibcode 2012MNRAS.419..556C, arXiv 1108.6221)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]