Grégoire Hudry-Menos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hudry.
Grégoire Hudry-Menos
Biographie
Naissance
Décès
Nationalités
Duché de Savoie ( - ), Français (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Autres informations
Membre de

Grégoire Hudry-Menos, né le à Villard-sur-Boëge et mort en 1873, est un publiciste savoyard.

Biographie[modifier | modifier le code]

Famille[modifier | modifier le code]

Grégoire Hudry-Menos naît le à Villard-sur-Boëge, dans le duché de Savoie[1]. Il est le fils de cultivateurs aisés[1].

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Collaborateur du journal Le Patriote savoisien, il fonde en 1852, avec l'aide de réformés de Genève, Le Glaneur Savoyard. En mars 1859, il prend la direction de Le Statut et la Savoie, journal qui s'opposera jusqu'à la fin à l'annexion de la Savoie par la France.

Il est membre de la Société savoisienne d'histoire et d'archéologie.

Sa mort est annoncée le dans Le Nouveau patriote savoisien.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • La Savoie depuis l'annexion : forces productives du sol et richesses minérales du sous-sol : les mines des hurtières, 1862
  • La maison de Savoie. Ses origines et sa politique

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Michel Germain, Personnages illustres des Savoie, Autre Vue, , 619 p. (ISBN 978-2-9156-8815-3), p. 309.