Gov't Mule

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gov't Mule
Description de cette image, également commentée ci-après
Gov't Mule en concert en juillet 2008. Warren Haynes - Matt Abts - Jorgen Carlsson - Danny Louis.
Informations générales
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Rock sudiste, blues rock
Années actives Depuis 1994
Labels Relativity Records, Capricorn Records, ATO Records, Evil Teen Records
Site officiel mule.net
Composition du groupe
Membres Warren Haynes
Matt Abts
Danny Louis
Jorgen Carlsson
Anciens membres Allen Woody
Andy Hess

Gov't Mule (abréviation de Government Mule) est un groupe de blues rock américain. À fortes influences de rock sudiste, le groupe est formé en 1994 par Warren Haynes (guitare et chant), Allen Woody (basse) et Matt Abts (batterie).

Biographie[modifier | modifier le code]

Années 1990[modifier | modifier le code]

Une loi adoptée en janvier 1865 promettait aux esclaves affranchis « 40 acres et une mule ». Mais Andrew Johnson, qui devient président des États-Unis en avril de la même année à la suite de l'assassinat de Lincoln, refusera de l'appliquer. La mule du gouvernement sera donc une promesse non tenue. Depuis ses débuts, le groupe a autorisé, et même favorisé, l'enregistrement (audio) de ses concerts, ainsi que le partage, l'échange et la diffusion de ceux-ci, à condition que cela soit fait gratuitement (et exception faite des concerts édités par le groupe à des fins commerciales).

Le groupe était à l'origine uniquement un projet parallèle pour Warren Haynes et Allen Woody, tous deux membres du Allman Brothers Band, qui désirent monter un jam band et un power trio. Après deux albums studio (Gov't Mule[1] et Dose[2]), ils décident cependant de se consacrer à plein temps à Gov't Mule et quittent le Allman Brothers Band le 26 mars 1997.

Années 2000[modifier | modifier le code]

En août 2000, Allen Woody décède d'une overdose d'héroïne. Warren Haynes et Matt Abts envisagent un moment de dissoudre le groupe, mais décident finalement de continuer. Ils enregistrent en hommage à Allen Woody deux albums studio (The Deep End volume 1 et 2) sur lesquels sont invités vingt-cinq bassistes différents, sélectionnés parmi les préférés de leur compagnon disparu. Mike Gordon, bassiste de Phish, filme les sessions d'enregistrement, ce qui aboutira au documentaire Rising Low.

C'est finalement Andy Hess qui devient, en 2004, le nouveau bassiste permanent du groupe. Le trio en profite pour devenir un quatuor, intégrant également Danny Louis (claviers). Depuis le 15 octobre 2004, le groupe commercialise tous ses concerts (disponibles en téléchargement payant à partir de son site internet). Ces enregistrements ont valeur d'enregistrements officiels. Depuis cette date donc, même si la politique d'enregistrement reste inchangée, il n'est plus possible de partager, échanger ou diffuser les nouveaux concerts.

En 2008, Andy Hess quitte le groupe. Il est remplacé par Jorgen Carlsson, qui participe à l'enregistrement du nouvel album studio, By a Thread, sorti le 27 octobre 2009.

Années 2010[modifier | modifier le code]

Gov't Mule à un concert au Fabrik Hamburg en 2015.
Gov't Mule à un concert au Leverkusener Jazztage 2017

Gov't Mule joue au Island Exodus en Jamaïque en janvier 2010, aux côtés de Grace Potter and the Nocturnals, Ron Holloway, et DJ Logic[3]. Ils jouent aussi au Hangout Music Festival le samedi 15 mai 2010 et à l'Azkena Rock Festival de Vitoria-Gasteiz, en Espagne, le 24 juin 2010. Ils célèbrent l'Halloween 2010 au Fox Theater d'Oakland, CA.

Le groupe annonce en 2013 un album qui doit sortir le 24 septembre de la même année. Il s'agira d'un double album, nommé Shout!, le deuxième disque reprenant les titres du premier mais avec des chanteurs-invités prestigieux tels que Stevie Winwood, Ben Harper, Elvis Costello ou encore Dr. John[4]. Le 31 décembre 2013, Gov't Mule joue avec Robby Krieger, guitariste de The Doors, au Beacon Theatre à New York[5]. L'année suivante, ils jouent de nouveau au Beacon Theatre avec Myles Kennedy d'Alter Bridge. Ils jouent 18 classiques d'AC/DC avec Kennedy au chant pendant l'événement Back at the Beacon[6].

Le , Gov’t Mule publie son dixième album, Revolution Come… Revolution Go chez Fantasy Records[7].

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

Anciens membres[modifier | modifier le code]

  • Allen Woody – basse, mandoline, chant (1994–2000)
  • Andy Hess – basse (2003–2008)

Chronologie[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Vidéographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. allmusic.com
  2. allmusic.com
  3. (en) « Gov'T Mule'S Island Exodus Iii », Mule.net, (consulté le 13 septembre 2011)
  4. (en) Lars Brandle, « Gov't Mule 'Shout' Out to All-Stars On New Album », (consulté le 9 août 2013)
  5. (en) « Copy », Mule.net, (consulté le 6 juin 2016).
  6. (en) « Gov't Mule's New Year's Eve Show 12/31/2014 », Mule.net, (consulté le 6 juin 2016).
  7. « News », Mule.net (consulté le 12 mai 2017)
  8. allmusic.com
  9. allmusic.com
  10. allmusic.com
  11. allmusic.com
  12. allmusic.com
  13. allmusic.com
  14. allmusic.com
  15. allmusic.com
  16. allmusic.com

Liens externes[modifier | modifier le code]