Gouré (département)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gouré (homonymie).
Gouré
Administration
Pays Drapeau du Niger Niger
Type Département
Région Zinder
Chef-lieu Gouré
Démographie
Population 318 861 hab. (2011)
Densité 3,4 hab./km2
Géographie
Superficie 95 182 km2

Gouré est un département du Niger, situé dans la région de Zinder.

Le Département de Gouré, situé entre 13°8' et 17°30' de latitude Nord et 9°20'et 12° de longitude Est, dans la Région de Zinder (Sud-Est l du Niger) appartient a la zone sahélienne.

Il est peuplé d'agriculteurs, d'éleveurs et d'agro-éleveurs. Il couvre une superficie d'environ 2432km2 (243224 ha).


Géographie[modifier | modifier le code]

Il est limité a l'Est par les Départements de Mainé-Soroa et de N'guigmi, a l'Ouest par ceux de Magaria, de Mirriah et de Tanout, au Nord par ceux de Bilma et de Tchirozérine, au Sud par la République Fédérale du Nigeria. Il couvre une superficie de 90953 Km2 (base des données Agrhymet).

Administration[modifier | modifier le code]

Gouré est un département de 95 182 km² de la région de Zinder. Son chef-lieu est Gouré.

Son territoire se décompose en : [1]

  • Communes urbaines : Gouré.
  • Communes rurales : Alakoss (Garazou), Bouné, Gamou, Guidiguir, Kellé, Tesker.

Situation[modifier | modifier le code]

Le département de Gouré est entouré par :

Le massif de Termit

Relief et environnement[modifier | modifier le code]

Climat[modifier | modifier le code]

Le Département de Gouré appartient a la zone sahélienne avec, ces dernières décennies, des précipitations dont les moyennes décennales sont inférieures a 350mm/an a la station de Gouré. Son climat tropical sahélien est caractérisé par une longue saison sèche et une courte saison des pluies avec une mauvaise répartition spatio-temporelle des précipitations. La pluviométrie moyenne a diminué progressivement depuis les années cinquante, avec cependant, une alternance de cycle d'années de sécheresses et d'excellentes pluviométries. La comparaison des isohyétes de la période dite "humide "de 1950-1967 a celles de la période de sécheresse de 1968-1985 réalisée par Ozer et Erpicum, 1995 met en évidence une diminution généralisée des précipitations pour l'ensemble du Niger, avec un retrait important des isohyétes vers le Sud pouvant atteindre 200 km. La zone est soumise, au cours de l'année, aux régimes de l'harmattan (alizé boréal) et la mousson (alizé austral). Ces vents aux forces et directions variables au cours de l'année sont responsables de la dynamique éolienne qui affecte la zone (ensevelissement des cuvettes, des espaces agro-pastoraux et infrastructures socio-économiques). Les températures enregistrées sont généralement élevées. Les températures les plus élevées de 1984 a 1990 sont de 44 a 45oC et les minimales pendant la même période varient de 7 a 21oC (Lamine.O, 2003).

Population[modifier | modifier le code]

La population est estimée à 318 861 habitants en 2011. [2]

Économie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Institut Nationale de la Statistique du Niger : Annuaire statistique des cinquante ans d’indépendance du Niger, p.49.
  2. Institut Nationale de la Statistique du Niger : Le Niger en chiffres 2011, p.23