Glacier de Siachen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Glacier de Siachen
Photo satellite du glacier de Siachen.
Photo satellite du glacier de Siachen.

Pays Drapeau de l'Inde Inde
Drapeau du Pakistan Pakistan
État
Zone
Jammu-et-Cachemire
Gilgit-Baltistan
Massif Karakoram
Vallée Vallée de la Noubra
Cours d'eau Noubra River
Type Glacier de vallée
Longueur maximale 70 km
Superficie 700 km2
Altitude du front glaciaire 3 620 m
Coordonnées 35° 30′ N, 77° 00′ E

Géolocalisation sur la carte : Pakistan

(Voir situation sur carte : Pakistan)
Glacier de Siachen

Géolocalisation sur la carte : Inde

(Voir situation sur carte : Inde)
Glacier de Siachen

Le glacier de Siachen est un glacier situé dans une partie du Cachemire administrée par l'Inde et revendiquée par le Pakistan, dans le massif du Karakoram. Il mesure 70 km de long et 700 km2 de superficie, ce qui en fait l'un des plus longs glaciers du monde. Dans sa partie médiane et inférieure, le glacier se comporte comme un barrage naturel en bloquant les eaux de fonte d'autres glaciers et les eaux de ruissellement qui forment alors plusieurs petits lacs.

Historique[modifier | modifier le code]

Découverte[modifier | modifier le code]

Cet immense glacier a été découvert par Tom George Longstaff en 1909.

Conflit entre le Pakistan et l'Inde[modifier | modifier le code]

Il est aussi connu pour être le plus haut champ de bataille du monde entre l'Inde et le Pakistan[1].

Entre 1984 et 2003, date de signature d'un cessez-le-feu, Siachen fut le théâtre de nombreuses escarmouches (principalement lors du conflit de Kargil) entre les armées indienne et pakistanaise dans des conditions extrêmement rudes, entre 5 000 et 7 000 mètres d'altitude et par des températures pouvant atteindre −50 °C[2]. Le glacier est actuellement sous contrôle indien, bien que revendiqué par le Pakistan.

Faits divers[modifier | modifier le code]

Le , une avalanche touche une base de l'armée pakistanaise, ensevelissant 135 soldats sous la neige[3].

Le , neuf soldats indiens sont ensevelis par une avalanche provoquée par la chute d'un mur de glace de 1 000 m de long et 600 m de haut[4]. Un des soldats est retrouvé vivant après six jours passés sous sept à huit mètres de neige.

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]