Giuseppe Scortecci

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un zoologiste, un botaniste ou un mycologue image illustrant une personnalité image illustrant italien
Cet article est une ébauche concernant un zoologiste, un botaniste ou un mycologue et une personnalité italienne.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Giuseppe Scortecci
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 74 ans)
Abréviation
ScortecciVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Giuseppe Scortecci est un herpétologiste italien, né le 2 novembre 1898 à Florence et mort le 18 octobre 1973 à Milan.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après la Première Guerre mondiale, Giuseppe Scortecci obtient un doctorat d’histoire naturelle à l’université de Florence en 1921 et rejoint alors l’Institut d’anatomie comparée. Il devient ensuite conservateur des vertébrés inférieurs au muséum d'histoire naturelle de la ville puis, devient professeur de zoologie en 1942 à l’université de Gênes.

Scortecci s’intéresse surtout à l’herpétofaune des déserts et notamment aux lézards. Il fait de nombreuses explorations au Sahara, en Somalie et en Éthiopie, il profite de l’expansion de la colonisation italienne. Il fait paraître une cinquantaine de publications en herpétologie dont plusieurs livres sur la faune des déserts. Il étudie les questions de taxinomie, de biogéographie, d’écologie et de physiologie (comme le système sensoriel des lézards agamidés et iguanidés).

Source[modifier | modifier le code]

  • Kraig Adler, Contributions to the History of Herpetology, Society for the study of amphibians and reptiles, 202 p., 1989 (ISBN 0-916984-19-2)