Gilles Néret

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Gilles Néret ( - )[1],[2] est un historien de l'art, éditeur et écrivain français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né en 1933, il se rendit à Londres en 1951 où il travailla comme journaliste pour l'Agence France-Presse durant trois ans.

À son retour en France il collabora à la revue Constellation avant de se rendre au Japon où il acquit le statut d'expert et organisa des rétrospectives notamment sur Auguste Renoir, Fernand Léger et Salvador Dalí avant de fonder le musée Seibu et la galerie Wildenstein de Tokyo.

Il publia de nombreux ouvrages sur la peinture de Monet, Manet et Vélasquez et publia des ouvrages sur Dalí en collaboration avec Robert Descharnes. Nombre d'entre eux sont publiés aux éditions Taschen[3].

Il reçut le prix Élie-Faure en 1981 pour la collection de livres d'art À l'école des grands peintres qu'il dirigeait aux Éditions de Vergeures.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Klimt. Taschen, Cologne (Koln), 2000. (ISBN 382285980X)
  • Salvador Dalí: The Paintings. Taschen, Cologne.
  • Matisse. Taschen, Cologne.
  • Erotica Universalis. Taschen, Cologne.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]