Constellation (revue)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Constellation (homonymie).

Constellation
Pays Drapeau de la France France
Langue Français
Périodicité mensuel
Genre vulgarisation scientifique
Date de fondation 1948
Date du dernier numéro décembre 1970
Ville d’édition Paris

Constellation est une revue mensuelle française publiée de 1948 à 1970.

Historique[modifier | modifier le code]

La revue Constellation est fondée en 1948 par André Labarthe, Stanislas Szymanczyk en est le rédacteur en chef et Martha Lecoutre en assure la gestion[1].

Constellation se présente à ses débuts comme une revue de vulgarisation scientifique destinée à concurrencer le Reader's Digest. L'important succès que rencontre la revue dès ses premiers numéros fait soupçonner à certains auteurs récents un soutien financier de pays soviétiques[1] ou un soutien du Ministère de l'Information français de l'époque[2].

Dans les années 1960, la revue prend un tour plus généraliste. En 1967, elle est reprise par les Éditions Rencontre, puis fusionne en février 1971 avec Lectures pour tous[2].

Tirage[modifier | modifier le code]

Dès ses débuts, Constellation se vend à environ 100 000 exemplaires. Au milieu des années 1950, la revue connaît son plus fort succès avec près de 600 000 exemplaires, avant de redescendre jusqu'à 220 000 exemplaires en septembre 1969[2].

Collaborateurs[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Thierry Wolton, Le grand recrutement, Paris, B. Grasset, , 397 p. (ISBN 978-2-246-44821-1, OCLC 750907209), p. 236
  2. a b et c François Vallotton et Thierry Cottour (postface Pierre Balthasar de Muralt), Les Éditions Rencontre : 1950-1971, Lausanne, Éditions d'en bas, coll. « Cahier "Mémoire éditoriale" » (no 4), , 212 p. (ISBN 978-2-829-00312-7, OCLC 180852645, lire en ligne), Thierry Cottour, « "Constellation" et Rencontre (1967-1970): un malentendu fécond », p. 137-174.

Bibliographie[modifier | modifier le code]